Alessio Picariello n’oubliera pas de sitôt sa toute première saison en European Le Mans Series avec Proton Competition. Le Namurois, Michele Beretta et Christian Ried ont entamé les 4 Heures de Portimao, finale de la saison 2020, avec un retard de 7 points sur la Ferrari 488 n°74 Kessel Racing de David Perel, Michal Broniszewski et Nicola Cadei. Vu que la Porsche 911 RSR n°77 s’est imposée plus tôt dans la saison que sa rivale italienne, Alessio et ses équipiers devaient absolument gagner et terminer devant la Ferrari de l’écurie suisse pour être champions dans la catégorie GTE.

Malgré un handicap de 30kg, le trio de la Porsche noire et or n’a rien lâché. La course et le championnat ont tourné définitivement en faveur de Picariello, Beretta et Ried lors du dernier ravitaillement quand Alessio ressortait devant la Ferrari n°74. Un tête-à-queue de David Perel à 30 minutes du terme allait permettre à notre Porschiste de dérouler jusqu’à l’arrivée et décrocher la couronne amplement méritée. Une superbe récompense pour Alessio, promu pilote officiel Porsche Asie-Pacifique en 2020, qui a maintes fois démontré à quel point il est talentueux après avoir fait aligné les trophées sous d’autres latitudes ces dernières années. Le podium est complété par la catégorie GTE est complété par la Ferrari 488 n°60 Iron Lynx de Mastronardi-Piccini-Pianezzola.

La dernière victoire de l’année est revenue en LMP2 à l’Aurus n°26 G-Drive Racing de Rusinov-De Vries-Jensen devant l’Oreca n°30 Duqueine Team de Gommendy-Hirschi-Tereschenko et l’Oreca n°22 United Autosports de Hanson-Albuquerque. Déjà championne en LMP2, l’écurie de Zak Brown bisse en LMP3 avec la Ligier n°2 de Boyd-Gamble-Wheldon qui s’impose au Portugal.