Première manche de l'Asian Le Mans Series, les 4H de Dubai se sont jouées en début de course.

Déjà hors de la piste dès le premier virage au terme d'un freinage trop risqué, Sean Gelael a décidé du podium en accrochant le leader Simon Trummer après seulement 23'. Les deux Oreca LMP2 devaient rentrer changer leur aileron cassé et l'Indonésien, fautif, écopait d'une pénalité.

La G-Drive de René Binder prenait la tête et n'allait plus la quitter jusqu'à l'arrivée après deux bons relais de Yifé Yé et du futur pilote WRT Ferdinand Habsburg.

Malgré deux autres erreurs (un tête-à-queue et une pénalité pour non respect des limites de la piste) de son équipier payant heureusement la note de toute l'aventure Jota, Stoffel Vandoorne remontait jusque sur la 2e marche du podium, à un tour, devant la Phoenix de Nicky Thiim, Matthias Kaiser et Simon Trummer.

Malgré un meilleur tour en course, la seconde G-Drive de John Falb (seul pilote « bronze » dans le quatuor de tête), Rui Andrade et du jeune poleman Franco Colapinto échouait au pied du podium.

En LMP3, cela tournait vite mal pour les deux pilotes belges Tom Cloet et Jean Glorieux, premiers à rentrer au stand après respectivement deux et quatre tours, victimes d'accrochages. Après plus d'une demie heure d'arrêt pour changer radiateur et échappement, la Duqueine DKR reprenait la piste mais renonçait définitivement après 39 tours. Les rêves d'un titre aux Emirats et d'un engagement au Mans se sont déjà envolés pour l'équipe belgo-luxembourgeoise...

C'est la Ligier favorite de Rory Penttinen, Wayne Boyd et Manuel Maldonado qui remportait facilement la catégorie.

Enfin en GT, malgré un bon premier relais au terme duquel il était remonté de la 8e à la 2e place à une douzaine de secondes de la Porsche de Andlauer, le Bruxellois Maxime Martin, engagé en Pro-Am, devait se contenter du 5e rang final, le premier des Aston derrière deux Porsche (la victoire revenait finalement à celle de Bohn-Renauer-Renauer suite à un passage obligé par les stands en toute fin de parcours pour Alain Ferté trop souvent hors de la piste)), une McLaren 720S et une BMW M6.

Revanche des Belges attendue dès ce dimanche à 9h45 chez nous avec la seconde manche de l'Asian Le Mans Series.