Moteurs

Le pilote a été condamné à quatre ans de suspension en première instance.

Le quotidien Het Laatste Nieuws rapporte ce matin que le pilote Anthony Kumpen, ancien champion Belcar et Nascar, multiple vainqueur des 24H de Zolder et de Spa, a été condamné le 8 janvier dernier par le tribunal disciplinaire des sportifs à une suspension de licence de quatre ans pour usage de produits illicites, à une amende de 2350 euros et la disqualification bien sûr de l'épreuve terminée au 4e rang.

A l'issue des 24 Heures de Zolder qu'il disputait sur un proto Wolf en compagnie notamment de ses amis Bert Longin et Tom Boonen, le Limbourgeois, a subi un contrôle de la NADO, la fédération mondiale anti-dopage. Des traces d'amphétamines, la Dexédrine, ont été retrouvées dans ses urines.

L'avocat d'Anthony Kumpen a interjeté appel. Les plaidoiries ont déjà eu lieu. On attend le verdict final.