La fédération britannique de sport automobile a choisi de prendre le taureau par les cornes.

La situation change d'heure en heure. Si on imaginait jusqu'en début d'après-midi que le sport automobile suivrait son cours au Royaume-Uni comme si de rien n'était, il n'en est plus rien ce mardi soir. Les paroles émises il y a quelques heures par Ulysse De Pauw, qui dispute le championnat britannique de Formule 3, étaient dès lors prémonitoires. "J'ai du mal à croire que l'Angleterre ne va pas suivre, avec un peu de retard, tous les autres pays d'Europe", avait indiqué le jeune Grézien de 18 ans. "S'ils ne le font pas, ils risquent de s'isoler du reste du monde et personne ne voudra plus qu'un Anglais ne mette un pied dans son pays."

Après le changement de braquet du gouvernement de Boris Johnson en cours de journée pour lutter contre l'épidémie de Coronavirus, Motorsport UK, la fédération britannique de sport automobile, a dès lors décidé que tous les championnats sous son parapluie seraient à l'arrêt jusqu'au début du mois de mai. Du rallye au circuit en passant par le karting, plus de vingt séries (!) sont ainsi concernées: le sacro-saint British Touring Car Championship (BTCC), le British GT, le BRDC British F3, le championnat de Grande-Bretagne des Rallyes ou encore le championnat britannique de Formule 4.

"Les temps sont durs et des mesures exceptionnelles doivent être prises", commente David Richards, président de Motorsport UK. "Nous n'avons pas pris cette décision à la légère quand on sait que le sport automobile emploie des milliers des personnes au Royaume-Uni. Mais nous devons prendre nos responsabilités pour protéger les membres de notre communauté ainsi que leur entourage (...) Nous espérons reprendre le chemin des courses et des rallyes rapidement. Dans l'immédiat, notre priorité est de nous assurer que le gouvernement britannique apportera le soutien financier nécessaire pour permettre à l'industrie des sports mécaniques de notre pays de traverser sans encombre cette période difficile."

Du côté du BTCC et du British GT, on a déjà indiqué qu'on cherchait déjà de nouvelles dates pour les manches initialement prévues en mars et avril. Messieurs les Anglais, montrez-nous de quoi vous êtes capables...