Quand Audi Sport s'engage de façon officielle quelque part, ce n'est jamais pour faire semblant. La marque aux anneaux ne dérogera pas à la règle pour son arrivée en rallye-raid avec un buggy à propulsion électrique, doté d'une batterie haute-performances et d'un convertisseur d'énergie. Pour le prochain Dakar qui aura lieu lors de la première quinzaine de janvier 2022, le constructeur allemand a recruté deux anciens vainqueurs de l'épreuve ainsi qu'un homme à tout faire.

Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel, épaulés respectivement par Lucas Cruz et Edouard Boulanger, ont succombé aux sirènes d'Ingolstadt. A eux deux, ils totalisent 11 succès sur le plus célèbre des rallye-raids. L'Espagnol et le Français seront rejoints par Mattias Ekström, un des pilotes les plus éclectiques de la planète. Double champion de DTM, champion du monde de rallycross, vainqueur des 24H de Spa 2011 avec WRT, passé par le WRC et actuellement engagé en Extreme E, le Suédois fut de tous les fronts au cours de sa carrière. Il sera navigué par Emil Bergvist.

"Au Dakar, le travail d'équipe et la fiabilité sont cruciaux", déclare Sven Quandt, directeur de l'équipe de Q Motorsport qui aura pour charge d'exploiter les buggys Audi. "Vous avez besoin d'une équipe bien soudée, d'une voiture super fiable et d'équipes de pilotes solides. Vous ne pouvez pas conduire en permanence à la limite. La bonne stratégie est cruciale. Je suis très heureux que nous ayons trois équipages renommés et fortes qui concourent pour nous. Nous connaissons très bien leurs qualités."