Cinq courses minimum sur la seconde voiture RBM

MALINES Il ne reste plus qu'à signer les contrats. Mais la parole a été donnée, les accords sur les budgets et le programme trouvés et même les mensurations de la nouvelle combinaison de Kurt Mollekens ont été prises. Grâce au soutien de BMW Belgium et au dynamisme et à la volonté de Bart Mampaey (team RBM), l'homme monté sur le même podium qu'un certain Juan-Pablo Montoya à Imola à l'époque de ses deux premiers accessits en F 3000 va effectuer son grand retour à un niveau de compétition internationale en participant au très relevé championnat d'Europe de Tourisme, l'ETCC.

Le projet courant depuis plusieurs semaines déjà devrait être officialisé la semaine prochaine. Le patron de l'écurie KTR est assuré de participer à cinq manches aux commandes de la BMW 320 E 36 utilisée l'an dernier par le Britannique Andy Priaulx, 3e du championnat avec deux succès en 2003. Une voiture toujours compétitive qui sera dotée des évolutions 2004 en cours de saison.

«Nous sommes trop courts aujourd'hui pour espérer démarrer le championnat à Monza fin mars», précise un Kurt préférant toujours utiliser le conditionnel tant que la nouvelle n'est pas officialisée par l'importateur. «De toute manière, comme je ne disputerai normalement que la moitié de la saison (sauf si je trouve un budget complémentaire), il est préférable de débuter plus tard, soit à Valencia soit plutôt à Magny-Cours et de participer aux quatre courses avant Francorchamps.»

Avec quelles ambitions ?

«Je n'ai vraiment aucune idée d'où je vais me situer par rapport à la concurrence. Je pourrai vous en dire plus après mes premiers tests, dans deux semaines à Francorchamps (NdlR: pourvu que le circuit ne soit plus recouvert de neige!), puis à Magny-Cours. Je manque d'expérience et je n'aurai que quatre ou cinq journées d'essais avant la première course. Un Top 10 pour commencer me semble un objectif raisonnable vu qu'il y a tout de même une quinzaine d'autos et de pilotes de pointe. Avec le système des grilles inversées, un Top 8 me permettra de partir devant en 2e manche. J'espère tout de même quelques résultats dans le Top 5 et un podium, chez moi à Spa.»

Le projet consistant à partager en parallèle une Lister avec Vincent Vosse en FIA-GT (dans le cadre des mêmes Super Week-ends) est par contre au point mort. «Il manque encore 100.000€...»

© Les Sports 2004