Le Verviétois a, bien sûr, reçu le trophée de Belgian Driver of the Year 2009

HEYSEL Ne boudons pas notre plaisir. Même si la crise a compliqué la tâche de pas mal de pilotes et organisateurs, la saison automobile belge 2009 a été un cru exceptionnel.

Cela faisait 42 ans, depuis le sacre en F2 de Jacky Ickx en 1967, qu’un de nos compatriotes n’avait plus remporté un championnat de monoplaces a un aussi haut niveau. L’œuvre d’un Bertrand Baguette portant jusqu’en F1 lors des récents tests de Jerez les couleurs de la Belgique et du RACB National Team. Vingt ans déjà après le dernier succès au plus haut niveau de Boubou , y verra-t-on l’an prochain l’éclosion de notre jeune BB ? En cette période de fête, il n’est pas interdit de croire au père Noël. Même si d’autres pères ont sans doute encore plus de crédit pour pousser leur fils en F1...

Succédant au n° 1 sortant François Duval (lourdement accidenté, lire ci-dessous) dans le rôle d’ambassadeur de notre sport auto, le sympathique Verviétois de 23 ans n’a pas laissé un grand suspense quant à l’attribution du titre symbolique de Pilote belge de l’année.

Pourtant, il n’est pas le seul à avoir été couronné ou s’être illustré à l’étranger cette année : Laurens Vanthoor (F3, 2e à 133 points de Baguette) et Benjamin Bailly, l’autre BB du RACB National Team désormais assuré de rouler en F2 en 2010, sont aussi champions. Anthony Kumpen a décroché la victoire aux 24 H de Spa et terminé vice-champion en FIA GT (le pilote est classé 4e et son team PK a été élu team de l’année), Nico Verdonck a remporté la Formula Le Mans et Jonathan Thonon décroché la Coupe du Monde en karting.

Bert Longin, Maxime Martin, Eric De Doncker, Yannick de Brabander ou Dominique Bruyneel ont aussi fait retentir la Brabançonne hors frontières. Les médailles d’argent de Freddy Loix et Jérôme D’Ambrosio à Monaco ou les titres IRC de Kronos ou GT2 de Prospeed valent une mention spéciale, même si cette dernière est revenue à Patrick Snijers. Une consolation pour ce 8e titre national perdu au Condroz.

Quant à Thierry Neuville, sur le podium général, il a confirmé son statut d’espoir du rallye.

2009 aura vraiment été une saison exceptionnelle. Sauf pour le GP F1 à nouveau déficitaire.

Pour éviter que la prochaine perte soit celle du Grand Prix de Belgique tout court, la Région compte sur le soutien du public. Et de son nouveau héros verviétois. Baguette au départ du GP 2010, ce serait du pain bénit pour Spa GP et le sport automobile belge en général. Alors, croisons les doigts ! Bonnes fêtes à tous et espérons que nous vivrons une encore plus belle année 2010.



© La Dernière Heure 2009