On n'en a pas encore terminé avec ce maudit virus. Après les annonces de notre première ministre ce lundi et le pas en arrière effectué au niveau des rassemblements en extérieur limités à 200 personnes, on avait de suite contacté les organisateurs des prochaines courses à Francorchamps. Mais ces derniers se voulaient rassurants. «Cela ne nous concerne pas puisque nous organisons notre événement à huis clos avec le respect de tout un protocole sanitaire, » indique Renaud Jeanfils de chez ICE, la société mettant sur pied les manches belges de l'European Le Mans Series le week-end des 8 et 9 août et du WEC (Championnat du monde d'endurance) mi-août. « Nous prendrons les coordonnées et la température de chaque personne entrant sur le site et le port du masque est obligatoire pour tout le monde. Le personnel des teams ne sera autorisé à manger que par dix à la fois et les membres de chaque équipe devront rester dans leur bulle. Et le premier qui ne respecte pas la procédure, je le prends par la peau du dos, je le mets dehors et je ne veux plus le revoir sur nos événements. »

Une règle identique sera d'application cette fin de semaine lors des débuts du DTM avec l'obligation pour les journalistes de venir avec deux masques minimum.

Du côté de Zolder où l'on avait pourtant fait preuve de plus de souplesse et déconfiné un peu plus vite qu'en Ardenne, c'est aujourd'hui l'inverse. Après avoir annoncé que le Media Day de ce jeudi n'aurait pas lieu, les dirigeants du circuit ont communiqué l'annulation du Super Prix qui devait lancer, les 7 et 8 août, les saisons de Belcar (notre championnat national d'endurance), de Supercar Challenge (l'équivalent néerlandais), mais aussi de Fiesta et Mazda Cup.

« Le bourgmestre de Heusden-Zolder ne nous donne plus l'autorisation pour cet événement, » indique-t-on du côté limbourgeois. « Un nouveau gros foyer de coronavirus aurait été détecté du côté de Heusden suite à un récent mariage turc réunissant 200 à 300 personnes, » nous a révélé un des organisateurs de série directement concerné.

Les essais du jeudi sont pour l'instant maintenus mais avec seulement trois personnes autorisées par auto comme il y a deux mois.

Et quid des prochains événements programmés à Zolder ? « Pour l'instant, notre Fun Festival réunissant la VW Fun Cup, la Porsche Cup et le BGDC est maintenu les 22 et 23 août, » indique Marc Van Dalen de chez Kronos Events qui rêvait de nouvelles plus réjouissantes pour son anniversaire « Mais à l'heure actuelle, la situation évolue de jour en jour. On va tenir cela à l'oeil. »

Du côté de la Ford Fiesta Cup réunissant pas mal de jeunes loups impatients d'en découdre, Koen Wijckmans indique déjà être à la recherche d'une alternative afin que le calendrier ne soit pas encore plus réduit.

Espérons que cette peur panique de la propagation du virus, même lors d'événements à huis clos, ne devienne pas elle aussi virale. Car les circuits et les préparateurs ont besoin que les épreuves aient lieu.

Du côté des amateurs de rallye, on peut aussi (re)commencer à s'inquiéter. Dans l'état actuel des choses et avec une limitation des rassemblements de plus de 200 personnes pour les quatre prochaines semaines, on peut avoir des doutes sur la mise sur pied, début septembre, du Rallye de Roulers. Quel bourgmestre flamand va prendre le risque de donner l'autorisation sachant que, comme l'a dit le directeur du RACB Sport Xavier Schène dans une interview accordée à Speed Magazine « organiser un rallye à huis clos est impossible» ?