Moteurs Le meilleur diable rouge, Maxime Soulet, termine 6ème.

Les 1000 kilomètres du Paul Ricard faisaient office de grande répétition générale avant les 24 Heures de Spa-Francorchamps. Sous le beau soleil varois, la victoire est revenue à la Bentley Continental GT3 n°107 du trio Gounon-Kane-Pepper. Un succès qui permet au clan britannique, qui court toujours après la timbale dans les Ardennes, de se rassurer après un long passage à vide. Le podium est complété par la Ferrari 488 n°72 SMP Racing de Molina-Aleshin-Rigon et la Lamborghini Huracan n°563 Orange 1 FFF Racing de Lind-Caldarelli-Mapelli.

Après l'abandon de l'Audi R8 WRT de Dries Vanthoor suite à un énorme crash dans la courbe de Signes, les meilleurs espoirs belges reposaient sur Maxime Soulet (Bentley n°108) et Maxime Martin (Aston Martin n°62). Les deux diables rouges terminent finalement aux 6ème et 9ème places tandis que la meilleure Audi WRT rescapée, celle de Charles Weerts, termine 13ème.

Dans les autres catégories, belle 6ème place en Silver Cup pour Denis Dupont (Lamborghini n°12) qui en a épaté plus d'un lors de son relais en se montrant aussi véloce que la tête de course. Louis Machiels (Ferrari n°53) et Pierre-Yves Paque (Audi n°26) échouent au pied du podium en Pro-Am, tout comme les deux GT3 du Boutsen Ginion Racing en Am Cup. Abandon en revanche pour Bernard Delhez sur la Lexus du team Tech1.

Les concurrents de la Blancpain Endurance Cup reprendront la piste les 2 et 3 juillet dans le cadre du Test Day des 24H de Spa.