Un de plus ! Après Audi, Porsche et Acura (sans oublier GM qui doit encore se décider), c'est au tour de BMW d'annoncer son arrivée dans la catégorie LMDh. Si on tient compte de Toyota, Peugeot, Ferrari, Glickenhaus et ByKolles qui ont choisi la voie de l'Hypercar, cela fait pas moins de neuf constructeurs engagés dans une catégorie-reine en sport-prototypes !

La marque bavaroise n'a pas encore officialisé de façon solennelle la nouvelle. Mais, sachant que c'est Markus Flasch en personne, patron de BMW Motorsport, qui a vendu la mèche sur Instagram, c'est bien trop gros pour croire à de l'intox. Soit, béhemme sera engagé en tous cas dans le championnat IMSA avec ses protos en 2023. La dernière fois qu'on a vu des protos frappés de l'hélice munichoise aux USA, c'était en American Le Mans Series en 2000. Selon certaines sources, c'est Rahal Letterman Lanigan, le team en charge de l'engagement des M8 GTE outre-Atlantique, qui s'occupera de l'engagement et de l'exploitation. La première course annoncée sont les 24 Heures de Daytona au mois de janvier 2023.

Il n'est pas encore question d'un engagement aux 24 Heures du Mans et a fortiori en WEC. Mais on se rappelle que les M8 GTE jouaient sur les deux tableaux en 2018 et 2019. Gageons toutefois qu'un retour dans la Sarthe est dans un coin de la tête des Munichois qui ont déjà triomphé au classement général en 1999 avec la V12 LMR de Martini-Dalmas-Winkelhock.