Moteurs Le pilote Skoda prend la tête du championnat devant Ghislain de Mevius.

Après l'abandon dans l'ES7 de Theux de la VW Polo du favori Kris Princen, à ses talons avec un retard d'1.9 au moment de casser sa suspension, le Liégeois n'a plus eu qu'à gérer son avance sur un Adrian Fernémont ne lâchant rien et signant quelques scratches ce dimanche pour finalement s'incliner pour 13 petites secondes.

Déjà lauréat à Spa en 2017 avant de devoir rendre sa coupe suite à une stupide histoire d'homologation de pneumatiques, Cédric Cherain prend ainsi une belle revanche en imposant pour la première fois la Skoda de chez SXM. Il prend par la même occasion la tête du championnat de Belgique, son objectif cette année étant de décrocher sa première couronne nationale. Deuxième à Landen, premier ici, Cédric est bien parti. Voilà qui devrait l'aider à convaincre des partenaires pour louer à nouveau la Polo THX pour la suite et disputer quelques épreuves en Flandre.

Derrière, Ghislain de Mevius complète un podium 100% Fabia et se hisse à la 2e place du championnat. De quoi lui donner des idées pour la suite ?

Quatrième, Patrick Snijers s'est bien racheté après sa sortie du Haspengouw. Le « grand » a beaucoup appris et signé son premier scratch en R5. Il n'échoue qu'à une trentaine de secondes du podium.

Derrière l'amateur éclairé Joachim Wagemans, bon cinquième sur sa Peugeot 208 « préparée maison », Pascal Gaban a résisté jusqu'au bout à Frédéric Bouvy pour remporter sur sa Porsche la catégorie GT. Un vrai régal que de les voir et surtout entendre passer.

Parfois plus vite que les « Porschistes », Grégoire Munster signe l'un des exploits de cette épreuve en hissant sa petite Opel Adam au 7e rang absolu, le premier des Juniors et le premier des R2 après être venu à bout du jeune Néerlandais Timo Vandermarel dans la toute dernière spéciale pour deux secondes. En voilà encore un qui mériterait d'être aidé par la fédération...