Adrian Fernémont (Skoda Fabia), Ghislain de Mevius (Skoda Fabia) et Grégoire Munster (Hyundai i20) sont encore en course pour le titre. Le champion en titre, Fernémont, mène au classement avec 127 points. C'est dix de plus que De Mevius (117) et treize de plus que Grégoire Munster (114). Outre le résultat du rendez-vous spadois, le 8e et dernier de la saison, il faudra encore retirer le moins bon résultat de la saison pour chacun des pilotes avant de connaître le champion. Pour Fernémont, il s'agit de 18 points, contre 14 pour de Mevius et 11 pour Munster. Ainsi, une victoire permettrait à Grégoire Munster d'atteindre un total de 128 points, à Adrian Fernémont de terminer avec 127 unités et à Ghislain de Mevius de finir l'année avec 121 points. Sans oublier les 5 points de bonus en jeu lors de la toute dernière spéciale du championnat, la Powerstage.

Dix-sept spéciales réparties sur deux jours, samedi et dimanche, décideront du Spa Rally et du BRC.

DG Sport et Citroën ont certes deux pilotes français de premier plan avec Stéphane Lefebvre, vainqueur du rallye du Condroz, et Yohan Rossel, nouveau champion du monde WRC3, mais les deux pilotes ne peuvent évidemment pas marquer de points au championnat de Belgique.

La lutte pour le titre national sera à la fois très serrée et indécise en raison des calculs qui varieront en fonction des différents scénarios possibles. Les écarts sont faibles. Après sa victoire au Condroz, Adrian Fernémont est en confiance, d'autant plus qu'il s'est imposé à Spa en 2018. Ghislain de Mevius était pour sa part le plus rapide des pilotes belges à Huy. Quant à Grégoire Munster, il aura l'avantage d'évoluer "à domicile" avec la nouvelle Hyundai i20 Rally2, une monture avec laquelle il a engrangé des kilomètres à Monza en WRC.

Dans le championnat junior, tous les regards sont tournés vers Charles Munster (Opel Corsa). Il a tous les atouts pour succéder à son frère Grégoire Munster au palmarès. Son concurrent direct, Thibaud Mazuin, est à 17 points au classement, mais le pilote Peugeot a déjà obtenu six résultats. Le moins bon résultat qu'il puisse améliorer est une deuxième place, bonne pour 18 points, sans points de bonus. Charles Munster peut lui encore ajouter un résultat complet. Si Charles Munster passe la ligne d'arrivée, il sera assuré du titre. Si le pilote Opel ne termine pas, Thibaud Mazuin a besoin non seulement de la victoire, mais aussi d'au moins 10 meilleurs temps dans les spéciales.