"On les collectionne!" Un peu plus de sept mois après avoir été contraint d'annuler le Spa Rally à deux jours du départ suite au début de la pandémie et au premier confinement de la Belgique, rebelote pour DG Sport qui, la mort dans l'âme, a dû renoncer à l'avant-veille du départ d'organiser le South Belgian Rally, troisième manche du championnat de Belgique. "Personne ne nous a forcés à prendre cette décision raisonnable. Mais en concertation avec le gouverneur de Namur et le Bourgmestre de Vresse-Sur-Semois, on a décidé qu'il était devenu injustifiable d'organiser un rallye ce week-end alors que les hôpitaux sont débordés, qu'on manque de lits et que la situation sanitaire en Wallonie s'aggrave de jour en jour. La santé des gens doit passer avant le sport. Nous avions réduit à 2000 le nombre de tickets vendus, mais vous savez bien que les spectateurs de rallye ne sont pas tous raisonnables. Les propos de certains innocents sur les réseaux sociaux ne nous ont pas aidés. Un service d'ordre corsé attendait les fraudeurs."

Si le Spa Rally a été remis en décembre, le South Belgian Rally est lui postposé à 2021. "Je suis surtout triste pour toute mon équipe travaillant 15h par jour depuis fin août," poursuit Christian qui va encore perdre pas mal d'argent. "C'est la catastrophe sur le plan financier car tout a été déjà payé. Organiser un rallye d'un jour coûte 100.000 euros. On va perdre la moitié..." Des craintes d'annulations aussi pour l'Hemicuda Rally dimanche et surtout pour les 24H de Spa. "Je n'en sais rien", conclut Christian Jupsin. "La situation est beaucoup moins préoccupante en Flandre. On dirait que le virus n'aime que les Wallons. Et le circuit n'est pas le rallye."

Les 24 heures ont lieu à huis clos, avec 5000 personnes sur site toutes détentrices d'un test PCR négatif.