Les prétendants à la victoire sont nombreux

BOCHOLT Epreuve atypique avec une proportion inhabituelle de terre, le Sezoens Rally n'est pas l'épreuve la plus populaire de la saison. Echaudé par une édition 2006 marquée par un véritable déluge, son dernier vainqueur en date, Hubert Deferm, ne sera pas présent. Pas plus que Pieter Tsjoen, qui dispute le Rallye des Flandres, en France. Si la quantité n'y est pas, avec une septantaine de concurrents, la qualité, en revanche, sera au rendez-vous.

Après son malheureux forfait du Rallye de Wallonie, Freddy Loix étrennera en course la nouvelle VW Polo Super2000 de l'équipe de René Georges : "J'ai pu effectuer deux jours d'essais avec cette nouvelle voiture. Elle est un peu plus légère mais possède surtout un moteur délivrant plus de couple à bas régime." Sera-ce suffisant pour lutter face aux Mitsubishi Evo8 Gr.A ? Pas certain. D'autant plus que Patrick Snijers sera aussi de la partie avec une monture de ce type en provenance de chez JDR.

Dans l'autre clan, Larry Cols visera aussi la victoire même s'il pensera avant tout au championnat : "Je veux marquer un maximum de points. Comme adversaires principaux, je place Freddy et peut-être Patrick. Sans oublier le local Monnens, que l'on m'a dit très rapide. Mais je dois découvrir le parcours. Le Sezoens, j'y ai participé une seule fois, en 1994, et j'avais abandonné dès la première spécia- le... Le parcours est dur pour les mécaniques mais il devrait nous avantager par rapport à la Super2000 puisque l'on trouve plusieurs lignes droites qui n'en finissent pas."

À Bocholt, les Hollandais sont toujours étonnants. Avec leurs Mitsubishi très performantes, les Leemans, Jonkers, Hazeleger et Faes peuvent surprendre. À ce défilé de Lancer, il faut encore ajouter trois Evo9 Gr. N représentant les intérêts de trois préparateurs. Kris Princen découvrira celle de chez JetCar tandis que Marc Turrion étrennera son exemplaire et que Gunther Monnens défendra les couleurs de Guy Colsoul. Engagé à l'origine sur une Celica, le toujours très rapide mais peu fiable pilote local n'y perd pas au change. Que du contraire. La monotonie de ce défilé de Mitsubishi sera rompue par la Toyota Celica de Melissa Debackere, 3e du Rallye de Wallonie, la Nissan 350Z de Chris Van Woensel, 2e du Championnat de Belgique, et aussi la spectaculaire BMW M3 de Stéphane Boelens.



© La Dernière Heure 2007