Avec l'Aston, les Viper et les Porsche en embuscade

FRANCORCHAMPS Après Zolder et Donington, les concurrents de plus en plus nombreux (42 équipages ce week-end) du championnat d'endurance GT en découdront pour la première fois ce samedi matin (départ à 11 h) sur le circuit new-look de Francorchamps.

Un lever de rideau des 12 H de Spa où, sauf orage ou conditions particulières, on devrait assister à la belle entre la Corvette Z06 PK Carsport des leaders de la compétition Anthony Kumpen et Bert Longin, lauréats en surclassement de la première dans le Limbourg, et la Mosler-Chevrolet MT900 désormais préparée chez MI de Stéphane Lémeret et Vincent Radermecker, vainqueurs en Angleterre. Un duel qui pourrait retourner à l'avantage de la GT américaine, allégée de 60 kilos - tout comme l'Aston et les Dodge Viper - selon la nouvelle réglementation technique FIA GT3. Alors que dans le même laps de temps, sa rivale britannique s'est vu imposer de plus grosses brides et une hauteur de caisse plus élevée.

Que Pascal Witmeur ne se fasse toutefois pas trop de cheveux blancs. L'équilibre faisant le succès du FIA GT3 au niveau international ne sera jamais atteint en Belcar. Pourquoi ? Tout simplement parce que le niveau de préparation et de pilotage des voitures est trop différent. Confiez une Viper ou une Aston à Kumpen and Co ou aux pilotes MI, et elle sera devant. Remplacez la jeune débutante Sarah Bovy (en apprentissage pour les 24 H) par Bas Leinders, et la Gillet Vertigo Streiff deviendrait une candidate au podium.

Seules les Porsche sont réellement un cran en dessous et ne pourront viser la victoire à la régulière qu'aux 24 H. Même avec l'avantage des pneus Michelin Supercup dont elles sont les seules à pouvoir bénéficier, la meilleure 997 GT3 pointait hier à trois secondes de la pole. Et là, ce n'est clairement pas une question de pilote.

Enfin, si l'on se réjouit de la venue de l'écurie italienne Racing Box avec deux équipages transalpins, on regrette toujours l'absence de GT3 aussi exotiques que la Ford Mustang, Ford GT40 PSI, Ferrari, Lamborghini ou Ascari. N'appelait-on pas encore il y a peu cette compétition le Belcar... Original ?



© La Dernière Heure 2007