Jusqu’au bout, ceux qui espéraient fouler le Circuit de Spa-Francorchamps lors des jours suivant les 24 Heures ont voulu garder espoir. Le fait que le circuit ardennais soit considéré comme une activité économique majeure était le dernier rempart contre la vague d’annulations provoquées par les autorités en raison de la recrudescence de la pandémie de Covid-19.

D’abord annoncée par l’intermédiaire de Patrick Van Billoen et Marc Van Dalen, dont les championnats BGDC et VW Fun Cup devaient se produire sur le toboggan spadois ce week-end, la nouvelle tant crainte a été officialisée par le service communication du circuit ce dimanche matin : sur ordre du gouverneur de la Province de Liège, Spa-Francorchamps fermera ses portes dès demain et ce jusqu’au 19 novembre inclus. Le World RX of Benelux, ainsi que la dernière étape du Rallye d’Ypres-Spa, sont pour l’heure maintenus aux 21-22 novembre mais à huis clos.

« Notre priorité a été, depuis le début de la pandémie, de respecter les consignes édictées afin de participer à l’effort collectif dans la lutte contre le Covid-19 et ce, dans l’intérêt de toutes et tous », commente Nathalie Maillet, directrice du circuit. « Comme tous les secteurs, nous sommes confrontés à une situation inédite et des mesures sanitaires strictes ont été prises dès le mois de mars. Je tiens à remercier l’ensemble de nos clients, organisateurs, teams, toutes les équipes du Circuit et celles œuvrant au bon déroulement de nos activités pour leur soutien indéfectible dans le respect de ces mesures sanitaires mises en place. Nous avons également des remerciements particuliers à adresser aux forces de l’ordre et au personnel soignant. Et enfin à nos fans pour leur compréhension et leur soutien. »

Comme nous l'expliquions il y a quelques jours, les protocoles du circuit sont plus exigeants que ceux recommandés par les autorités locales et il n'y a eu aucun cas Covid depuis le début du déconfinement à la mi-mai. Ce week-end, l'écrin ardennais est le lieu le plus sûr de Belgique contre le Coronavirus. Voir Spa-Francorchamps à nouveau retomber dans le silence est un gâchis total. Maudit virus !