Moteurs

Le meilleur choix que pouvait faire le constructeur coréen pour épauler Thierry Neuville et Andreas Mikkelsen.

Le verdict est tombé et il est finalement assez logique. Dani Sordo et Sébastien Loeb ne souhaitant pas rouler en Finlande, Andrea Adamo a finalement décidé de d’attribuer le baquet de la 3e i20 WRC à Craig Breen.

Même s’il n’a plus roulé au volant d’une WRC depuis son licenciement de chez Citroën fin 2018, l’Irlandais est resté dans le rythme grâce à de nombreuses participations (et succès) au volant de R5. Il sera d’ailleurs l’un des favoris cette fin de semaine à Ypres.

Revanchard après que la marque au Double Chevron lui ait préféré Esapekka Lappi, Craig possède pas mal d’expérience en Finlande, une épreuve dont il n’a manqué qu’une édition depuis 2009. Il a aussi décroché un podium en 2016.

L’Irlandais qui partagera l’habitacle de la Hyundai N°42 avec Paul Nagle moule son siège aujourd’hui à l’usine d’Alzenau et aura l’occasion, tout comme Andreas Mikkelsen, de disputer le Rallye d’Estonie mi-juillet pour prendre ses marques avec sa nouvelle monture et être prêt à ramener des points constructeurs sur un rallye généralement difficile pour la marque coréenne. Nul doute qu’il aura à coeur d’essayer de profiter de l’occasion pour relancer sa carrière mondiale. S’il parvient à devancer son équipier norvégien, d’autres piges (on pense notamment au Wales) pourrait encore tomber d’ici à la fin de la saison...