Le Français Sebastien Loeb (Peugeot) a remporté la 2e spéciale du Dakar en moto, disputée sur 275 kilomètres entre Resistencia et San Miguel de Tucuman, en Argentine, prenant du même coup la tête au classement général.

Sebastien Loeb a parcouru la distance en 2 heures 6 minutes et 55 secondes pour devancer le Qatari Nasser Al-Attiyah de la structure belge Overdrive de Jean-Marc Fortin, 2e à 1 minute et 23 secondes. Vainqueur la veille Al-Attiyah doit céder la tête du Dakar au Français pour 28 secondes.

L'Espagnol Carlos Sainz (Peugeot), 3e à 2:18., complète le podium du jour. Il est aussi 3e au général à 1:58. Le Sud-Africain Giniel De Villiers (Toyota) est 4e à 2:19. et l'Espagnol Nani Roma (Toyota) 5e à 3:22, soit trois voitures d'Overdrive dans le top 5.

"Nous avons roulé 70 km dans la poussière derrière De Villiers. Je perds un peu de temps sur la fin", a déclaré Sébastien Loeb au micro de France 4. "J'ai bien roulé, le parcours était rapide". Pour son co-pilote, Daniel Elena, les choses sérieuses commencent mercredi. "Le Dakar va vraiment commencer demain (mercredi) pour la navigation avec le hors-piste et l'altitude."

La 3e étape du Dakar conduira la caravane de Sant Miguel de Tucuman à San Salvador de Jujuy sur 780 km dont 364 de spéciale.


Tom Colsoul flirte avec le top 10 au Dakar

Co-pilote sur la Mini du Polonais Jakub Przygonski, Tom Colsoul a fini 11e de la 2e étape du Dakar reliant Resistencia à San Miguel de Tucuman, en Argentine, sur 275 km, mardi, et flirte aussi avec le top 10 au général, 12e.

"Comme prévu, ce fut une étape rapide avec beaucoup de zones rapides et peu de navigation", a commenté Tom Colsoul à l'arrivée. "Il fallait tout de même faire très attention car la pluie des derniers jours a creusé quelques trous qui n'étaient pas renseignés dans le roadbook. La pluie a aussi provoqué pas mal de passages boueux. Et la boue a bouché notre radiateur empêchant le moteur de se refroidir. Nous n'avons pas pu rouler à fond les 150 derniers kilomètres, comme beaucoup d'autres concurrents d'ailleurs. L'airco ne fonctionnait pas bien non plus et mon système d'hydratation non plus. J'ai perdu 6 litres d'eau. Encore une comme cela et je ressemblerai à un véritable athlète", plaisantait encore Tom Colsoul qui s'attend à une étape difficile mercredi.

"Ce sont les choses sérieuses qui commencent. Les 50 premiers kilomètres seront hors-pise et nous ferons la connaissance pour la première fois avec le système du waypoint caché. Nous en saurons plus demain soir."


Toby Price remporte la deuxième spéciale en moto et prend la tête du Dakar

L'Australien Toby Price (KTM) a remporté la 2e spéciale du Dakar en moto, disputée sur 275 kilomètres entre Resistencia et San Miguel de Tucuman, en Argentine et en profite pour prendre la tête au classement général. Gilles Vanderweyen (KTM), seul belge chez les motards, a terminé 111e à 1 heure 19 minutes et 30 secondes de Price.

Vainqueur du Dakar l'an dernier, Toby Price a parcouru la distance en 2h37 minutes et 32 secondes pour devancer de plus de trois minutes (3:22) l'Autrichien Matthias Walkner (KTM). Le Portugais Paulo Gonçalves (Honda), 3e, complète le podium à 3:51.

Le Français Xavier De Soultrait (Yamaha), vainqueur la veille avant d'être déclassé pour excès de vitesse dans la liaison, a cette fois terminé 4e à 4:06. Déclaré vainqueur de la première étape, l'Espagnol Juan Pedrero Garcia (Sherco) a fini 13e à 8mn09 et doit céder sa place de leader à Toby Price.

"C'était une étape très rapide", a commenté Toby Price à l'arrivée. "Je n'ai pas eu de problèmes de navigation, mais les conditions étaient difficiles, avec la chaleur et la grande quantité de poussière. C'était dur pour les pilotes et les motos. Il y avait aussi par endroits beaucoup de vaches qui traversaient la piste. C'était dangereux."


Martin Van den Brink l'emporte en camions

Le Néerlandais Martin Van den Brink (Renault) a remporté la 2e étape du Dakar en camions, disputée sur 284km entre Resistencia et San Miguel de Tucuman, en Argentine mardi.

Martin Van den Brink s'est imposé en 2 heures 37 minutes et 8 secondes pour devancer le Russe Dmitry Sotnikov (Kamaz) de 2 minutes et 3 secondes. Un autre Néerlandais, Peter Versluis (MAN) complète le podium à 2:52.

Jan Van der Vaet, navigateur du Néerlandais Hans Stacey (MAN), est premier belge et termine 7e à 3:07. Serge Bruynkens dans le camion MAN du Kazakh Artur Ardavichus est 9e à 3:50.

Martin Van den Brink en profite pour prendre la tête du classement général. Jan Van der Vaet est 8e et premier Belge à 4:15.