A l'issue d'une 10e et ultime étape sans surprise, le Qatarien Nasser Al-Attiyah a remporté l'édition 2019 du rallye-raid Dakar, jeudi à Lima au Pérou.

Au volant de sa Toyota Hilux, préparée par le Team belge Overdrive, et associé au Français Matthieu Baumel, Al-Attiyah s'impose au classement final devant l'Italien Nani Roma (Mini), 2E à 46:42 et le Français Sébastien Loeb (Peugeot) 3e à 1h54:18. Tom Colsoul, copilote du Polonais Jakub Przygonski (Mini), termine 4e à 2h28:31. Stéphane Henrard (Dunbee), premier pilote belge, se classe 14e à 9h55:06. Agé de 48 ans, Al-Attiyah avait déjà remporté l'épreuve en 2011 et 2015. Il succède au palmarès à l'Espagnol Carlos Sainz qui a remporté la dernière étape jeudi au volant de sa Mini.

L'Australien Toby Price (KTM) a décroché son deuxième Dakar en catégories motos, après celui de 2016, devant devant son coéquipier, l'Autrichien Matthias Walkner tenant du titre, 2e à 9:13, et l'Américain Andrew Short (Husqvarna), 3e à 44:10.