Moteurs

Xavier de Soultrait (Yamaha) était initialement crédité du meilleur temps de la cinquième étape du Dakar, disputée entre Moquega et Arequipa sur la distance de 776km, dont 345 de spéciale, vendredi au Pérou. 

La victoire est toutefois revenue au Britannique Sam Sunderland (KTM) sur décision de la direction de course. Sunderland, 14e du jour à 7:29, s'est en effet arrêté pendant une dizaine de minutes pour rester aux côtés de Paulo Gonçalves (Honda). Le Portugais a lourdement chuté au km 155 de la spéciale et a été contraint à l'abandon. Les commissaires de course ont donc décidé de recréditer Sunderland de ces minutes. Gonçalves, qui souffre d'un léger traumatisme crânien, ne verra pas l'arrivée de son 12e Dakar. Il était 6e du général vendredi matin.

L'étape a vu pas moins de 17 pilotes terminer en dix minutes. L'Autrichien Matthias Walkner (KTM) a terminé 3e et l'Espagnol Lorenzo Santolino, débutant sur le Dakar au guidon de sa Sherco, a pris la 4e place du jour à 0:37.

Au général, l'Américain Ricky Brabec (Honda) est toujours en tête avec 59 secondes d'avance sur Sunderland et 2:52 d'avance sur le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna). L'Australien Toby Price (KTM) complète le top 3 à 3:21.

Samedi, le Dakar observera à Arequipa sa seule journée de repos avant de reprendre la compétition dimanche. Les motos fileront vers San Juan de Marcona sur une distance de 838 km, dont 317 de spéciale.