En remportant la 3ème étape, le Matador prend la tête du classement général.

Avec plusieurs traversées de canyons et le passage au point culminant du Dakar 2020 (1400 mètres d'altitude), cette 3ème étape autour de Neom était annoncée comme étant un must et ce fut le cas. Carlos Sainz (buggy Mini) est devenu le 3ème leader de l'épreuve en autant de jours de course. Le vétéran espagnol a profité du craquage d'Orlando Terranova (Mini), qui a accusé plus de 8 minutes de retard sur l'homme du jour, pour s'imposer au terme d'un match avec Nasser Al-Attiyah (Toyota).

Malmené par des crevaisons lors des deux premières journées, le Qatari termine à 3:31 de son ancien équipier. Étant condamné à finir dans les profondeurs du classement, Jakub Przygonski (Mini) complète le podium de ce mardi devant le régional de l'étape Yaser Seaidan (Mini).

Fernando Alonso (Toyota) s'est bien rattrapé après ses ennuis de la veille. Le double champion du monde de F1 a terminé l'étape à une honorable 5ème position, devançant plusieurs gros bras. El Naño sera resté dans le peloton de tête pendant toute la spéciale, restant fréquemment dans le sillage de son capitaine Al-Attiyah.

Derrière Yazeed Al Rahji (Toyota), Stéphane Peterhansel (Mini) est 7ème. Le Français s'est effondré en fin de parcours alors qu'il était au coude-à-coude avec Sainz. Le Top 10 est complété par Orlando Terranova, Giniel De Villiers (Toyota) et Bernhard Ten Brinke (Toyota), le pilote de Tom Colsoul. Onzième place pour Matthieu Serradori (Century), copiloté par le Belge Fabian Lurquin.

Sainz prend donc la tête du général avec 4:45 d'avance sur Al-Attiyah. Terranova chute à la 3ème place. C'est serré derrière puisque Al Rahji, Peterhansel, Serradori et De Villiers ne sont séparés que par 5 minutes.

Ce mercredi, 453km de spéciale sont au programme, avec un mix entre passages sablonneux et empierrés. Une fois encore, la navigation devrait faire office de juge de paix.

© DR