En autos, à mi-parcours, on a le même podium que l’an dernier, mais dans le désordre. Stéphane Peterhansel mène (Mini X-Raid) avec 5’53 d’avance sur la Toyota d’un Nasser Al Attiyah bien décidé à mettre la pression jusqu’au bout. En embuscade après avoir connu quelques petits soucis de navigation, le tenant du titre Carlos Sainz (Mini) pointe à 40’39. Nani Roma est 5e à 1h37 sur son buggy Hunter Prodrive, tandis que Seb Loeb a été relégué au 45e rang (sur 56) à 11h34 après avoir cassé un triangle de suspension. Objectif du nonuple champion WRC désormais : engranger de l’expérience et gagner une étape.

En motos, le Top 10 est regroupé en un quart d’heure et la lutte est plus indécise que jamais avec quatre marques dans le Top 5. Avantage actuellement à KTM et au double vainqueur (2016 et 2019) Toby Price. Mais le leader change chaque jour et rien, vraiment rien, n’est encore joué.