Tous les résultats du Dakar.

Auto: Loeb remporte sa 3e étape et reprend la tête au général

Le Français Sébastien Loeb, nonuple champion du monde WRC, a remporté mardi sa troisième étape dans le Dakar-2017, dans la catégorie auto, à l'issue d'une 8e étape entre Uyuni, en Bolivie, et Salta, en Argentine, retardée par de nouvelles intempéries, et repris la tête au classement général.

Le pilote Peugeot a bouclé les 417 km chronométrés en 4h11:02, devant ses coéquipiers Stéphane Peterhansel (+0 3:35.), auquel il reprend la tête de la course pour 1:38, et Cyril Despres (+ 5:13.).

Devancé par le Finlandais Mikko Hirvonen (Mini), 4e à 8:14, le Sud-africain de l'écurie belge Overdrive Giniel de Villiers (Toyoya), 5e à 11:47 et l'Argentin Orlando Terranova (Mini), 6e à 12:38, l'Espagnol d'Overdrive Nani Roma, 7e à 14:26 du vainqueur, perd sa troisième place du général au profit de Despres. Il est 4e à 23:36, à 6:19 du podium.

La bagarre pour la victoire finale entre les deux pilotes Peugeot s'annonce haletante.

"Le match est super serré avec Stéphane", a admis Loeb après sa victoire, sur le site du Dakar. "Il roule vraiment vite, il ne fait pas de faute. Sur les hors-piste, il m'en reprend, sur la piste, je lui en reprends et, au final, ça joue très serré."

L'arrivée de la spéciale, déjà amputée la veille de 73 km, par précaution, pour éviter un rio en crue devenu infranchissable, est intervenue avec un retard de plus de deux heures sur l'horaire prévu, à cause de violents orages à la frontière bolivo-argentine.

Mercredi, la plus longue étape du rallye avec pas moins de 977 km dont 406 chronométrés (ce qui en revanche n'en fait pas la plus longue spéciale), emmènera les concurrents de Salta à Chilecito, sur les contreforts argentins de la cordillère des Andes. Avec 98% de hors-piste en spéciale !


Barreda remporte sa deuxième étape en moto

L'Espagnol Joan Barreda a remporté mardi sa deuxième étape dans le Dakar-2017, dans la catégorie moto, à l'issue d'une 8e étape, entre Uyuni (Bolivie) et Salta (Argentine), perturbée par de nouvelles intempéries.

Le pilote Honda a bouclé les 417 km chronométrés en 04 h 28 min 21 sec, devant deux KTM, celles de l'Autrichien Matthias Walkner (+03:51.) et du Britannique Sam Sunderland (+03:54.), qui reste leader au classement général avec une avance de 20 minutes.

L'Espagnol, un temps leader au général la semaine passée avant d'écoper d'une heure de pénalité pour ravitaillement hors-zone, s'était imposé dans la 3e étape mercredi, entre San Miguel de Tucuman et San Salvador de Jujuy (Argentine).

L'arrivée de la spéciale du jour est intervenue avec un retard de plus de deux heures sur l'horaire prévu, de fortes pluies s'abattant à nouveau sur la course.

Les intempéries de ces derniers jours avaient déjà contraint la direction de course à remanier lundi le parcours de cette 8e étape, l'amputant de 73 km, afin de contourner un rio en crue.


Martin van den Brink vainqueur de la 8e étape en camion, Gerard de Rooy perd la tête

Le Néerlandais Martin van den Brink (Renault), 46 ans, a remporté la 8e étape du 38e Dakar en catégorie camion, disputée mardi sur un parcours réduit par les organisateurs à 171 kilomètres entre Uyuni, en Bolivie, et Salta, en Argentine. Il a devancé de 17 secondes l'Argentin Federico Villagra (Iveco), et de 42 secondes le Russe Eduard Nikolaev (Kamaz), 3e.

Le premier Belge, Steven Rotsaert (MAN) est arrivé 17e à 26:17.

Le Néerlandais Gerard de Rooy (Iveco), 9e à 7:13, cède sa place de leader du classement général au Russe de 31 ans Dmitry Sotnikov (Kamaz), 4e de l'étape à 2:42.

Sotnikov compte 1:46 d'avance sur Nikolaev, vainqueur final en 2013, et 2:20 sur De Rooy, le tenant du titre.

Jan Van Der Vaet, copilote du Néerlandais Hans Stacey (MAN), 13e à 2h39:11 est le premier Belge.