Prétendant au podium du Dakar 2022, Giniel De Villiers avait reçu deux pénalités. La première de 5 minutes pour avoir percuté un motard durant l’étape 1B et la seconde de 5 heures pour avoir roulé sur une moto à la sortie d’une dune. Pour ce dernier incident où il s'est engagé à dédommager le motard en lui payant les dégâts de sa moto et en lui payant son inscription pour le Dakar 2023, le Sud-Africain a toujours clamé que c’était involontaire.

Le vainqueur de l'édition 2009 a demandé la réouverture du dossier et après une analyse approfondie des circonstances, il se trouve que le motard est tombé quelques secondes seulement avant l’arrivée de De Villiers. Le pilote sud-africain n’a donc eu d’autre choix que d’éviter le pilote… aux dépens de sa moto. Devant les nouveaux éléments du dossier, les commissaires ont décidé d’annuler la pénalité.

De Villiers remonte ainsi au classement général et se retrouve 4e à 51 minutes de son coéquipier Nasser Al Attiyah, à 91 petites secondes de Sébastien Loeb !