Moteurs La voiture de sécurité a complètement ruiné la course des sept premiers

Du soleil mais moins de monde que prévu ce samedi pour la première des deux manches du DTM à Zolder. Une course faussée par la sortie de la voiture de sécurité peu avant la mi-course.
Troisième sur la grille, Bruno Spengler prenait un super envol et réussissait à infiltrer sa BMW entre l'autre M4 du poleman Marco Wittmann et l'Audi de René Rast.

Ces trois-là se suivaient dans cet ordre (Spengler, Wittmann, Rast) jusqu'à la sortie de la voiture de sécurité pour dépanner deux Aston Martin à l'arrêt au même moment dont l'une à l'entrée de la pitlane. Cela profitait à tous ceux qui s'étaient arrêtés les premiers. Les sept leaders étaient pris au piège. Le meilleur d'entre-eux, Marco Wittmann, finira septième après l'abandon de Jonathan Aberdein qui a dû rentrer au stand avec un capot menaçant de se détacher suite à un contact.

Une fois que tout le monde avait effectué son arrêt obligatoire, le classement était donc chamboulé et l'on retrouvait Philip Eng en tête (il avait réussi à doubler son équipier Joël Eriksson à la spectaculaire relance façon Indy) devant le Suédois résistant jusqu'au bout au retour de la meilleure Audi, celle de Nico Müller pour offrir à BMW et au team RBM de Bart Mampaey un doublé inattendu. La première Aston, celle de l'ex-pilote F1 Paul Di Resta se classe huitième.

La deuxième manche est programmée demain à 13h30, sans doute sous la pluie. Avec la revanche des principaux favoris?