Moteurs

Pour la 1ère fois depuis 1987, Tintin pilotera une DTM à Zolder ce week-end…

Même si cette année, aucun pilote belge ne figure sur la liste des engagés, Team RBM ne manque pas de donner une teinte noir-jaune-rouge supplémentaire dans le grand livre d’histoire du DTM. Il y a deux ans, Maxime Martin évoluait encore pour la famille BMW de Malines, et dans une autre vie, Bart Mampaey et ce qui s’appelait alors encore BMW Juma ont vu un certain Eric van de Poele prendre la direction du DTM !

En 1986, ce même Eric van de Poele avait eu l’occasion, dans le cadre de l’EG Trophy de Zolder, manche du Championnat d’Europe des Voitures de Tourisme, de prendre pour la première fois le volant de la BMW 635 CSi noire du Team Juma en compagnie de l’expérimenté Hans Heyer. Même s’ils ont loupé de peu la 3ème place, les performances d’Eric n’étaient pas passées inaperçues aux yeux de BMW Motorsport.

Lorsqu’un peu plus tard à Munich, on se penchait sur les noms des candidats en vue des sélections du programme Junior BMW, celui du pilote belge tomba, chacun sachant de qui il s’agissait. Van de Poele se retrouvait intégré à cette liste en vue des journées d’essais BMW au Nürburgring. Comme il ne parlait pas allemand, il se retrouvait exclusivement confronté à des pilotes germaniques lors des tests. Il n’en fallait pas plus au jury pour intégrer le Belge dans les rangs du BMW Junior Team pour la saison DTM en 1987.

© DR

Au volant de la BMW M3 Zakspeed, Eric effectuait ses grands débuts en DTM sur le circuit de Hockenheim, après quoi, il se produisait devant son public dans le cadre du Bergischer Löwe à Zolder. Sur une piste détrempée et victime d’une crevaison, il ne pouvait faire mieux que dixième. En fait, cette année-là, il n’allait pas remporter la moindre course, et c’est seulement au terme d’une finale haletante sur le Salzburging, en lutte avec la Sierra XR4Ti de Manuel Reuter et son équipier chez Zakspeed Marc Hessel, qu’il parvenait à décrocher le titre allemand pour trois petits points, prenant le meilleur sur le futur champion DTM et vainqueur des 24 Heures du Manuel Reuter.

Ce week-end, Eric Van de Poele aura assurément les faveurs du public quand il prendra le volant de sa BMW M3 E30 dans le cadre des "Tourenwagen Classics", compétition d'exhibition réunissant pas moins de 29 bolides ayant marqué le DTM du siècle dernier. "Tintin" se produira face à son vieux rival Marc Hessel, l'inusable Harald Grohs (75 piges, quand même!), Armin Hahne ou encore Volker Schneider.

Ironie du destin, le dernier Belge à avoir piloté une DTM n'est autre que... Eric qui a offert une série de baptêmes au volant d'une M4 lors des récents BMW Days à Magny-Cours.

© DR