Alors que l'Asian Le Mans Series démarre ce samedi à Dubai, les organisateurs de l'European Le Mans Series ont dévoilé ce vendredi leur grille pour la saison 2021 avec un plateau record de 43 voitures engagées à l'année. Qui a parlé de crise?
La catégorie de pointe du LMP2 accueille seize protos et devient une formule monomarque puisqu'hormis les deux Aurus 01 (autre nom de baptême donné par les Russes pour des châssis identiques), on ne compte que des Oreca 07-Gibson. Douze teams sont représentés.
Côté pilotes, s'il y a quelques solides équipages chez United Autosports, G-Drive, Duqueine ou Panis, la star du peloton ne sera autre que l'ex-pilote de F1 et de DTM Robert Kubica, pour l'instant seul engagé au sein de l'équipe belge WRT qui compilera le WEC (avec Robin Frijns et Ferdinand Habsburg notamment) et l'ELMS et compte bien sur deux engagements pour les 24H du Mans.
Parmi les dix-sept LMP3 inscrites, on ne dénombre plus que deux Duqueine DB08 face à quinze Ligier JS P320. Alors que l'on en attendait deux, DKR n'alignera qu'un seul proto, leur deuxième voiture roulant en Michelin Le Mans Cup.
Aucun pilote belge sur la liste des engagés où l'on note l'absence du team Phoenix qui était annoncé tant en LMP2 qu'en LMP3.
En LMGTE enfin, on recense une majorité de Ferrari 488 GTE (sept) face à deux Porsche et une Aston Martin Vantage.
La première épreuve du championnat qui passera par Francorchamps en septembre est prévue mi-avril à Barcelone.