Les pilotes étaient particulièrement excités ce mercredi soir pour la reprise de la Formula E sur l’aéroport de Berlin-Tempelhof. La deuxième partie de la course fut très animée avec de nombreux contacts et dépassements, certaines manœuvres étant parfois très chaudes.

Le seul à ne jamais avoir été inquiété fut Antonio Félix da Costa. Le pilote DS-Techeetah a réalisé la course parfaite avec la pole position, le meilleur tour en course et la victoire. Le Portugais a mené l’ePrix de Berlin de bout en bout, franchissant la ligne d’arrivée avec une confortable avance. L’ex-pilote BMW réalise la toute bonne opération au championnat puisqu’il prend ses distances avec son principal rival Mitch Evans qui n’a pas marqué le moindre point en Allemagne après avoir été expédié en tête-à-queue en fin de course.

André Lotterer offre à Porsche une belle médaille d’argent à domicile. Le Nivellois a été dans quelques belles bagarres, notamment contre Sam Bird. Dédé a finalement eu le dernier mot face au pilote Virgin Racing qui monte sur la 3e marche du podium. Nyck de Vries (Mercedes) échoue au pied du podium.

Les deux pilotes belges ont fait partie des grands animateurs de la course. Jérôme d’Ambrosio a joué au yo-yo dans le Top 10 mais a finalement réalisé une 2e partie de course de toute beauté avec de nombreux dépassements très incisifs mais propres. Le fer de lance de Mahindra termine à la 5e place après avoir repris in extremis le meilleur sur son compatriote Stoffel Vandoorne. En remontant de la 15e à la 6e place, le pilote Mercedes a réalisé LA remontada de la soirée et sauve les meubles au championnat.

Sébastien Buemi (Nissan), Maximilian Günther (BMW), Lucas di Grassi (Audi) et Alex Sims (BMW) complètent le Top 10 du jour. En plus d’Evans, l’autre grand perdant est assurément Jean-Eric Vergne. Tout a été de travers lors de la phase finale de la course pour le champion en titre. N’ayant plus de Mode Attack après l’avoir gaspillé lors du Full Course Yellow, le Francilien a dégringolé dans la hiérarchie en étant bousculé de toutes parts. Finalement envoyé en toupie par di Grassi dans le dernier tour, JEV, visiblement hors de lui, ne franchissait pas l’arrivée et allait directement garer sa Techeetah dans son box.

A demain, même horaire, pour la 7e manche de la Saison 6 de Formula E, toujours à Berlin !