Qualifié 18ème, parti 15ème, Stoffel Vandoorne a donné le maximum pour limiter les dégâts. Sur un circuit où il est difficile de dépasser, le pilote Mercedes a réalisé une course d'attente, remontant progressivement le peloton tout en profitant des différents faits de course. Le Courtraisien a pris la 8ème place, de quoi lui permettre de sauver quelques unités dans l'optique du championnat. Le vice-champion de la Saison 6 gonfle même son pécule en signant in extremis le meilleur tour en course.

Le bonheur de Mercedes venait cependant de Nyck de Vries. Le jeune Hollandais a été au-dessus du lot tout au long de la soirée, ne laissant que des miettes à ses rivaux. Le pilote n°17 a remporté une victoire confortable, devançant de 4 secondes son plus proche rival. Edoardo Mortara (Venturi) prend la médaille d'argent. Pour son premier ePrix en tant que chef d'orchestre de l'équipe Venturi, Jérôme D'Ambrosio goûte déjà aux joies du podium.

Si Sam Bird a vécu un premier ePrix cauchemardesque pour le compte de Jaguar, Mitch Evans offre la troisième marche du podium au félin anglais. Le Néo-Zélandais a tenu bon face à René Rast (Audi) et Pascal Wehrlein (Porsche). On retrouve ensuite Oliver Rowland (Nissan) et Alexander Sims (Mahindra). Course à oublier pour les DS-Techeetah, Antonio Felix Da Costa et Jean-Eric Vergne prenant respectivement les 11ème et 15ème places. Après un passage par les stands, André Lotterer (Porsche) termine 16ème.

A demain pour le deuxième acte saoudien de la Formula E, avec un départ donné vers 18 heures.

© DR