Le Courtraisien perd la tête du championnat après avoir tapé dans l'avant-dernier tour.

Quel dommage ! Stoffel Vandoorne était bien parti pour réaliser une belle opération au championnat. Le pilote Mercedes EQ est remonté de la onzième à la cinquième place et pouvait profiter du zéro pointé de ses rivaux directs Sam Bird (Virgin) et Maximilian Günther (BMW) pour faire le trou. Mais tout s'est effondré pour le Courtraisien dans l'avant-dernier tour. Alors assailli par Alex Sims (BMW), Stoffel a tapé le mur, sa Mercedes ayant mal digéré le choc. L'abandon était inévitable. Et dix points précieux qui s'envolent pour l'ex-pilote McLaren qui rétrograde la 4e place du championnat.

André Lotterer n'a pas profité longtemps de sa pole position. Le Nivellois était débordé de toutes parts dès le premier virage et finissait par abandonner peu avant la mi-course suite à un contact à l'avant-droit. En tête dès le premier tour, Mitch Evans (Jaguar) n'a laissé personne le menacer pour remporter une victoire autoritaire. Un succès qui fait du bien au félin anglais qui s'affirme plus que jamais comme un candidat au titre mondial. Le Néo-Zélandais fait coup double en prenant la tête du championnat. Héros malheureux de Santiago, Antonio Félix da Costa (Techeetah) prend la 2e place après avoir pris le dessus sur Sébastien Buemi (Nissan).

Le quinté de tête est complété par le champion en titre Jean-Eric Vergne (Techeetah) et Alex Sims (BMW). Grâce à son Top 5 et son meilleur tour en course, le Britannique de la firme munichoise est sur les talons d'Evans au championnat avec seulement un point de retard. Le Top 10 est complété par Lucas di Grassi (Audi), Oliver Rowland (Nissan), Edoardo Mortara (Venturi), James Calado (Jaguar) et Pascal Wehrlein (Mahindra). Contraint de partir depuis les profondeurs de la grille suite à un problème technique, Jérôme d'Ambrosio (Mahindra) rate les points de peu et finit 11e.