Après un ePrix de Paris frustrant, d’Ambrosio et Vandoorne veulent rebondir sur le Rocher.

Bienvenue à l’ePrix de Monaco en… Belgique ! Dans la Principauté, nos deux Diables rouges électrifiés que sont Jérôme d’Ambrosio et Stoffel Vandoorne évolueront en effet à domicile. Le Bruxellois et le Courtraisien sont résidents monégasques comme bon nombre de pilotes et n’ont qu’à traverser la rue pour se glisser dans le cockpit de leurs bolides.

Les deux gaillards voudront surtout se refaire après un ePrix de Paris difficile. Dans la Ville des Lumières, d’Ambrosio a encaissé son 2e abandon de la saison et perdu la tête du championnat. Pénalisé de 3 places pour sa passe d’armes virile avec Sam Bird, le pilote Mahindra voudra se refaire, même s’il sait qu’il n’est jamais facile de doubler à Monaco. Même en Formula E. "Ici, ce sera plus difficile de limiter la casse", commente le Belge. "C’est difficile de doubler à Monaco. La pénalité, c’est un fait, elle est là. Je ne peux rien y changer. La seule chose que je peux faire, c’est une bonne qualification et essayer de partir en quatrième position, au mieux."

Après avoir eu des papillons dans le ventre pour ses débuts en WEC, le réveil risque d’être brutal pour Stoffy qui doit espérer avoir la fiabilité de sa HWA-Venturi avec lui, sans oublier d’éviter les mauvais coups. "Paris n’a pas été une belle expérience pour moi, mais une saison en FE est faite de hauts et de bas", commente celui qui s’est imposé à Monaco en GP2. "Il est important de débuter le week-end dans un esprit positif. Si nous faisons cela, nous pouvons espérer finir dans les points à nouveau."

Oui, cet ePrix de Monaco pourrait se révéler décisif pour nos Belges. À eux de jouer désormais !