Guère de miracle pour les Belges en Principauté.

L'ePrix de Monaco ne restera pas dans les annales pour les troupes belges. Après s'être battu pour une place dans les points pendant toute la course, Stoffel Vandoorne a finalement dû lâcher prise à quelques encablures de l'arrivée, sa HWA étant à court de jus. Le Courtraisien termine finalement 11ème, à la porte des points.

Sur un tracé où il est très difficile de doubler, Jérôme d'Ambrosio a dû se rendre à l'évidence. Le pilote Mahindra a réalisé une course d'attente et profité des différents faits de course pour terminer 13ème après s'être élancé depuis le 19ème rang.

Jean-Eric Vergne a décroché un succès presqu'à domicile en s'imposant en Principauté. C'est le deuxième succès du pilote Techeetah cette saison. Le Français s'impose devant Oliver Rowland (Nissan-e.dams), qui laisse quelque peu la poisse de côté, et Felipe Massa (Venturi) qui cueille son premier podium de la saison.

Pascal Wehrlein (Mahindra) et Sébastien Buemi (Nissan-e.dams) complètent le Top 5 devant Antonio Felix da Costa (BMW), Mitch Evans (Jaguar), Daniel Abt (Audi), André Lotterer (Techeetah) et Alex Lynn (Jaguar). Leader avant d'arriver à Monaco, Robin Frijns (Virgin) a abandonné sur accrochage.

Prochaine manche à Berlin, sur l'aéroport de Tempelhof, le 25 mai prochain.