Les deux demoiselles en glisse dans les Hautes Alpes ce week-end

GAP Deux semaines avant les Duval, Loix, Cols, Colsoul et tous les autres kings du (J) WRC, Fanny Duchateau et Melissa Debackere parcourront, à partir de ce soir, quelques-uns des plus beaux tracés du Monte-Carlo, à hauteur du lac de Serre-Ponçon, de Tallard ou de Rosans. Repris par le rallye Neige Hautes Alpes sur lequel de plus en plus d'équipages privés et/ou amateurs se rabattent depuis qu'ils ne sont plus les bienvenus en Championnat du Monde. Une épreuve qui, surtout, fait revivre la légende avec un découpage à l'ancienne: douze spéciales différentes (les concurrents ne passeront donc qu'une seule fois dans chaque tronçon!) et autant d'assistances, le tout en trois jours de course, d'aujourd'hui à dimanche! Un fameux morceau qui a directement séduit les deux rallywomen les plus rapides de Belgique, la Wallonne Fanny Duchateau et la Flamande Melissa Debackere.

Lesquelles n'ont pas hésité longtemps, surtout Fanny qui a pallié en dernière minute le désistement de Dominique Jullien: «Non seulement la région est superbe mais il est rare pour nous, Belges, de pouvoir disputer une épreuve hivernale. Et même si j'ai déjà vécu une expérience en la matière (NdlR: au Québec en 2001), je ne pouvais donc pas manquer cette occasion», commentait la double championne 2003 de VW Fun Cup (Europe et Belgique) qui découvrira la Skoda Felicia kit car 1600 de Francis Listrez.

Motivation identique dans le chef de la toute jeune Melissa (19 ans), déjà auteur de deux jolies performances, l'an passé, dans l'Hexagone (10e du Charlemagne et 6e du Rallye de Béthune) mais qui a délaissé cette fois sa Citroën Saxo kit car pour une Toyota Celica 4WD mini- Gr. A: «Un choix effectué en prévision de la neige, évidemment.»

Mais si de nombreux virages restés à l'ombre sont toujours verglacés... et très piégeux, le beau tapis blanc recouvrant les routes se faisait toujours attendre jeudi, en fin de journée... Inutile d'ajouter qu'outre la connaissance du terrain, le choix des pneus s'avérera primordial pour la soixantaine d'engagés. Dont le local Alain Pellerey, dernier vainqueur en date, au volant de sa Citroën Saxo kit car, le Suisse Jean-François Stoeckli (Mitsubishi Evo7 Gr. N) ou le... petit prince de Mettet, Stéphane Chambon. Resté sur une excellente prestation au dernier Terre de Vaucluse (Top 5) pour ses débuts sur quatre roues, l'ex-champion du monde de Supersport s'est, en effet, inscrit en dernière minute.

© Les Sports 2004