Trois mois après son succès aux 24 Heures du Mans Motos, le trio du Yoshimura SERT Motul a récidivé dans l'autre grande épreuve d'endurance moto. Une victoire qui ne souffre d'aucune contestation, l'équipage ayant été le seul à ne pas avoir connu de gros problèmes. Siméon/Guintoli/Black ont eu le champ libre après l'abandon pendant la nuit de la Yamaha de Niccolo Canepa/Marvin Fritz/Karel Hanika (Ita/All/Tch), leur concurrent le plus sérieux durant cette épreuve. Ils s'imposent avec 704 tours couverts et 19 tours d'avance sur la Yamaha de Randy De Puniet/Robin Mulhauser/Roberto Rolfo (Fra/Sui/Ita). On retrouve la Kawasaki des Français Anthony Loiseau/Jonathan Hardt/Julien Pilot sur la troisième marche du podium général, assortie d'un succès en catégorie Superstock.

Après cette deuxième victoire en trois courses, Xavier Siméon et ses équipiers ont fait un grand pas vers le titre en reprenant la tête au championnat avant la dernière épreuve, les 8 Heures de Most, en République tchèque.

Du côté des autres belges, Grégory Fastré (Honda) a terminé à une excellente 4e place au classement général, et 2e en Superstock, avec le Luxembourgeois Cyril Leesch et le Néerlandais Wayne Tessels. Troisième belge engagé, Arnaud De Kimpe (Kawasaki) a terminé 20e.

Cette 84e édition a été particulièrement agitée avec notamment l'arrivée de la pluie pendant la nuit. Sur les 41 partants, seuls 20 ont vu l'arrivée.

Les 8 Heures de Most auront lieu le 9 octobre.