L’Espagnol Nani Roma (KTM) a remporté pour la première fois le rallye raid Dakar 2004, rejoignant au palmarès de la catégorie motos son idole de jeunesse, le Français Stéphane Peterhansel (Mitsubishi) qui a écrit une page de plus de sa légende dimanche en s’imposant enfin en autos

DAKAR Peterhansel, sextuple vainqueur en motos (1991, 1992, 1993, 1995, 1997 et 1998), est devenu le deuxième pilote à réaliser le doublé deux roues-quatre roues, après Hubert Auriol, qu’il devance néanmoins largement au nombre de victoires (7 contre 3). Le Français, 38 ans, est désormais le pilote le plus couronné de l’histoire du Dakar, avec une victoire de plus que le Tchèque Karel Loprais, six fois vainqueur en camion.

Ce nouveau succès donne encore plus de prix aux affaires que Roma lui avait dérobées aux 6 jours de Assen en 1993 aux Pays-Bas. «J’étais en juniors avec l’équipe d’Espagne et Peterhansel était mon idole, se souvient-il amusé. Il a enlevé son T-shirt et ses chaussettes pour prendre sa douche. Je les lui ai volés et je les ai gardés.» L’Espagnol, 32 ans, a fini par avouer à Peterhansel son méfait l’an dernier et a instantanément été pardonné. «C’est marrant, dans le monde de la course, il y a des fois des idoles qui deviennent des amis et qu’on finit par dépasser», a commenté Peterhansel.

Quatrième pour Tchaguine

Roma, qui devient le premier Espagnol à remporter le rallye, a cependant encore du chemin à parcourir pour acquérir la culture de la victoire du Français. Refroidi par ses malheurs passés (7 abandons en 8 participations), il a attendu de franchir la ligne d’arrivée pour vraiment se libérer. «Cela fait deux nuits que je ne dors pas», a-t-il avoué le succès enfin assuré.

Pourtant, avec 27 km de spéciale seulement, l’Espagnol n’avait rien à craindre dimanche. En outre, son dauphin, Richard Sainct (KTM), a connu un problème de batterie lui ôtant toute chance de se rapprocher au général. Cyril Després en a profité pour empocher sa quatrième victoire d’étape et consolider sa 3e place au général.

Peterhansel a également roulé sans forcer, son équipier japonais Hiroshi Masuoka (Mitsubishi) devant depuis longtemps se contenter de la deuxième place. Jean-Louis Schlesser complète le podium à l’issue de la dernière étape remportée par l’Ecossais Colin McRae, qui aura tout de même enlevé deux spéciales au terme d’un premier Dakar mouvementé.

En camions, le Russe Vladimir Tchaguine a pris le temps de savourer son 4e succès, au volant de son Kamaz, à deux longueurs du maître de la discipline Karel Loprais, qui termine 7e de son dernier Dakar.