Le choix de la raison pour le constructeur aux anneaux.

Il était le candidat tout désigné pour remplacer Daniel Abt, mis à l'écart chez Audi Sport Abt Schaeffler suite à l'affaire de tricherie en simracing, pour la suite de la saison de Formula E. Le constructeur allemand a choisi de porter son dévolu sur l'excellent René Rast pour épauler Lucas di Grassi lors des six courses qui auront lieu à Berlin-Tempelhof les 5,6,8,9,12 et 13 août. Un Teuton en chasse ainsi un autre.

Le double champion de DTM a déjà une petite expérience dans le championnat électrique puisqu'il a disputé l'ePrix de Berlin en 2016 pour le compte de Team Aguri. Mais l'épreuve s'était déroulée en centre-ville puisque l'aérodrome de Tempelhof avait été réquisitionné pour servir de centre d'accueil pour les migrants.

En choisissant Rast, Audi ne prend aucun risque. Rapide sur tout ce qui roule, le grand René sera un allié de choix pour di Grassi. "Les exigences demandées aux pilotes en Formule E sont élevées : en plus de la vitesse pure, c'est aussi une question d'efficacité, de gestion de la batterie et de stratégie parfaite, et tout cela sur des circuits urbains serrés, où les choses sont généralement assez animées", commente René. "Mais, avec les essais début juillet et mon expérience dans le simulateur, je vais essayer d'être aussi bien préparé que possible pour Berlin. Et avec six courses sur neuf jours, j'aurai beaucoup d'occasions d'apprendre rapidement..."