Voilà un résultat qui fait du bien. Après un meeting saoudien difficile, Stoffel Vandoorne avait à coeur de se relancer au championnat. Le Courtraisien a marqué un premier point (ou plutôt trois) en réalisant la pole position pour la première manche de l'ePrix de Rome. Le pilote Mercedes EQ a réalisé son tour en 1:38.484, devançant de 167 millièmes de seconde André Lotterer. Le Nivellois avec un drapeau allemand sur sa combinaison signe un résultat qui donne le sourire à Porsche.

Six marques différentes sont aux six premières places puisqu'on retrouve ensuite Oliver Rowland (Nissan), Lucas di Grassi (Audi), Jean-Eric Vergne (Techeetah) et Maximilian Gunther (BMW). Le Top 10 est complété par Robin Frijns (Virgin), l'équipier de Vandoorne et leader du championnat Nyck de Vries (Mercedes), Pascal Wehrlein (Porsche) et Sébastien Buemi (Nissan).

Parmi les déceptions, l'unique Venturi à avoir pris la piste, celle de Norman Nato, n'est que 14e, trois échelons devant le champion sortant Antonio Felix Da Costa (Techeetah). Performance tiède également pour les deux Jaguar, Sam Bird et Mitch Evans étant seulement 11e et 12e.

Le départ de la première manche de l'ePrix de Rome sera donné cet après-midi à 16 heures.