Libéralisation électronique à partir du 16 avril

PARIS Le Conseil mondial de la Fédération internationale automobile (FIA) a approuvé la libéralisation de l’électronique en Formule 1, quelques jours après l’unanimité des écuries sur le sujet. Cette nouvelle mesure prendra effet le 16 avril prochain, soit pour une entrée en vigueur au Grand Prix d’Espagne, cinquième épreuve du Championnat du monde de F1, les 27, 28 et 29 avril sur le circuit de Catalunya à Barcelone.
La FIA a d’autre part mis en place des nouvelles mesures de sécurité en F1 pour les années à venir. Elle envisage notamment d’introduire des limitations de vitesse intelligentes soit adaptée à la situation et au circuit en cas d’accident.
Les voitures seront équipées de dispositifs permettant aux pilotes de rouler à vitesse réduite légèrement inférieure à la vitesse limite. Les monoplaces dépassant cette limite seront détectées et sanctionnées par un stop and go.

Les changements

Sécurité
- système d’interruption du départ actionné par le pilote avec mise en application le 1er janvier 2002
- un système permettant de prévenir les équipes et les pilotes qu’une limitation de vitesse va être mise en place sur certaines parties du circuit, avec mise en application le 1er janvier 2002
- un système de signal anti-collision avec mise en application le 1er janvier 2003
- remplacement de la voiture de sécurité par un système permettant de prévenir les équipes et les pilotes qu’un profil de vitesse spécifique va être mis en place sur l’ensemble du circuit, avec mise en application le 1er janvier 2003.
- les dimensions des rétroviseurs augmenteront dès le 1er janvier 2002 (portées de 120x50mm à 150x50mm)

Electronique (à partir du 16 avril 2001)

Moteurs: un certain nombre de paramètres liés au contrôle moteur ne feront plus l’objet de restrictions:
- les réglages du papillon, de l’allumage et du carburant, ce qui rendra possible l’utilisation d’un système d’antipatinage
- le limiteur de vitesse dans la voie des stands
- le limiteur de régime moteur

Départs: l’utilisation de tout système permettant de détecter le signal du départ d’une course sera interdite

Embrayage: le contrôle de l’embrayage pendant les changements de rapport ne fera plus l’objet de restrictions

Boîte de vitesse: les changements entièrement automatiques seront désormais autorisés

Suspension: l’utilisation de servocommandes de quelque type que ce soit ne sera plus autorisée.

Freins: utilisation de servocommandes au niveau des systèmes de freinage ne sera plus autorisé, interdisant ainsi le freinage commandé par ordinateur

Direction: à l’exception de la direction assistée pour 2001 seulement, l’utilisation de servocommandes au niveau des systèmes de direction ne sera plus autorisée

Différentiels: à l’exception de tout système capable de transférer ou de détourner du couple d’une roue à rotation plus lente à une roue à rotation plus rapide, le contrôle du différentiel sera désormais libre

Validation du logiciel: afin de garantir que toutes les mesures de sécurité nécessaires continuent à être prise, la FIA maintiendra ses procédures de vérification des logiciels. Néanmoins, l’accent portera davantage sur l’intégrité du système plutôt que sur le contrôle du système lui-même.