Après les 3H de Monza, le championnat GT World Endurance reprend ce samedi avec les 1 000 km du Castellet, en nocturne (18 h-minuit), un test pour le pilotage de nuit avant les 24H fin juillet.

Quarante-sept équipages sont présents en France pour un meeting accueillant aussi deux manches du GT4 Europe (avec Lémeret et Potty), deux du TCR Europe (Baert), deux du Lamborghini Super Trofeo et deux de la Formula Regionale by Alpine.

Ils sont encore 5 Belges - oui c’est peu - à rouler dans les ex-Blancpain devenues Fanatec Endurance. L’amateur Louis Machiels reste fidèle à AF Corse en Pro-Am et aura une concurrente : Sarah Bovy qui reçoit une très belle occasion de relancer sa carrière avec le team Iron Lynx Dames sur une autre Ferrari partagée avec la jeune Française Doriane Pin et l’expérimentée Britannique Katherine Legge.

Du côté des trois autres pros, il va falloir absolument se (re)lancer au championnat avant les 24H après les débuts pénibles en Italie de Fred Vervisch (9e avec l’Audi Saintéloc) et surtout l’abandon sur crevaison des leaders du sprint, Dries Vanthoor et Charles Weerts sur la seule Audi WRT de pointe. Un nouvel échec dans cette épreuve rapportant plus d’unités et le championnat sera plié pour nos compatriotes. Un podium est donc clairement l’objectif minimum.