1. GP d'Australie: les résultats

1. GP d'Australie: les résultats
©EPA

Le GP débute sur un crash général avant de finir à huit voitures

MELBOURNE Pour ce grand départ de la nouvelle saison 2002 de Formule 1, l'exaltation des pilotes et du public était à son comble. Quelques secondes, à peine, après le départ, un crash impliquaient Ralf Schumacher et Rubens Barrichello. En effet, l'avant de la Williams BMW percutait la Ferrari à l'arrière et décollait droit vers le ciel. Heureusement pour la frère cadet des Schumacher, la voiture retomba ensuite sur ses quatre roues pour aller percuter les protections. Plus de peur que de mal...

Cette accrochage provoqua un grand carambolage dans la première courbe et contraint de nombreux autres concurrents à l'abandon. Et voilà que la pole position est contrainte à se retirer du circuit...

L'Allemand Michael Schumacher a ainsi enlevé sa troisième victoire consécutivement au Grand Prix d'Australie, première épreuve du Championnat du monde. L'Allemand a remporté l'épreuve australienne devant le Colombien Juan Pablo Montoya (Williams-BMW) et le Finlandais Kimi Raikkonen (McLaren-Mercedez). Il s'agit de la 54e victoire de sa carrière, à l'issue d'une course marquée par un départ chaotique. La confusion provoquait un carambolage au premier virage qui éliminait six autres voitures, celles de Fisichella (Jordan-Honda), les Sauber de Massa et Heidfeld, Button (Renault), Panis (BAR-Honda) et Allan McNish (Toyota).

Bien que décapitée, la course donnait néanmoins l'occasion au public australien de s'enthousiasmer. D'abord pour le duel opposant Montoya à Michael Schumacher après que l'Ecossais David Coulthard, en tête, ait rétrogradé suite à une faute. Notons aussi deux points pour Webber qui fêtait ses débuts en F1, un premier point pour Toyota dont c'était l'arrivée chez les grands, trois inespérés pour l'Irlandais Eddie Irvine (Jaguar) après des qualifications catastrophiques, le grand vainqueur était toutefois Michael Schumacher toujours aussi impressionnant.

A l'approche du dixième tour, l'Italien Trulli partait en tête-à-queue et percutait le mur, mettant un terme prématuré à sa course. La Renault de l'Italien étant bloquée en milieu de piste, le Safety Car faisait une nouvelle apparition. David Coulthard connu pas mal de problèmes de freins. L'Ecossais fit alors une pause dans le gazon ! Au même moment, Montoya attaquait Schumacher et le passait pour le gain de la première place. Takuma Sato devait pour sa part entrer au stand suite à un souci mécanique sur sa Jordan.

Dans l'ensemble, Michael Schumacher, en vrai leader de la course, allait enchaîner les meilleurs tours. Le départ de la course aurait pu être meilleur. Mais, pour moi, c’est le début de saison idéal, bien qu’un doublé eut été préférable pour l’équipe. Je n’ai rien vu au départ, sauf quelques voitures qui s’envolaient dans tous les sens. J’ai eu peur dans le premier virage aussi je suis passé un peu sur l’herbe. C’était la bonne décision pour éviter un problème. Avec Juan Montoya cela a été une bagarre intéressante. Au 12e tour, Juan a poussé, moi aussi, mais il avait pris la bonne ligne et il m’a passé. Quand j’ai repris la première place, j’ai fait l’extérieur pour être mieux en sortie de virage et cela a marché. Les pneus ont joué un rôle dans notre bataille.

Au 29ème tour, le Québecois Villeneuve était aussi contraint à l'abandon. Il perdait son aileron arrière et sortait de la piste. La BAR qu'iil conduit venait de heurter le mur, la course s'arrêtait là pour le Canadien.
Au 36ème tour, Coulthard était contraint de stopper sa monoplace en bord de piste, il ne restait alors que huit voitures en course.

C'est le jeune finlandais, Raikkonen, qui signa le meilleur tour en 1'28''541. Michael Schumacher s'offre donc à Melbourne sa première victoire de la saison, la 54ème de sa carrière. Montoya termine deuxième et Raikkonen monte sur la troisième marche du podium, le premier de sa jeune carrière. Après de mauvaises performances en qualification, Eddie Irvine parvient à prendre la quatrième place.

Classement du Grand Prix d'Australie:

1. Michael Schumacher (All/Ferrari) les 307,574 km en 1 H 35:36.792 (moyenne: 193,011 km/h)
2. Juan Pablo Montoya (Col/Williams-BMW) à 18.628
3. Kimi Raikkonen (Fin/McLaren-Mercedes) à 25.067
4. Eddie Irvine (GBR/Jaguar-Cosworth) à un tour
5. Mark Webber (Aus/Minardi-Asiatech) à deux tours
6. Mika Salo (Fin/Toyota) à deux tours
7. Alex Yoong (Mal/Minardi-Asiatech) à trois tours
8. Pedro de la Rosa (Esp/Jaguar) à cinq tours

Pilotes:
1. Michael Schumacher (All) 10 points
2. Juan Pablo Montoya (Col) 6 pts
3. Kimi Raikkonen (Fin) 4 pts
4. Eddie Irvine (G-B) 3 pts
5. Mark Webber (Aus) 2 pts
6. Mika Salo (Fin) 1 pt

Constructeurs:
1. Ferrari 10 points
2. Williams-BMW 6 pts
3. McLaren-Mercedes 4 pts
4. Jaguar 3 pts
5. Minardi-Asiatech 2 pts
6. Toyota 1 pt

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be