F1: Ferrari en trompe-l'oeil?

Philippe Janssens

Une seule F2002 au Brésil pour Michael Schumacher qui garde son ancienne monoplace en réserve...

MARANELLO La politique sportive de la maison Ferrari est pour le moins mesurée. Bien sûr, la direction de la Scuderia a surpris tous les observateurs en annonçant, dimanche soir, qu'elle alignerait sa nouvelle F 2002 dès le week-end prochain à l'occasion du Grand Prix du Brésil.

Surprise car de l'avis de tous, la dernière-née de la prestigieuse lignée des monoplaces rouges ne devait faire son apparition qu'à Imola, dans trois semaines, pour le retour du grand cirque de la F 1 sur le Vieux Continent.

A Maranello pourtant, la passion n'est plus la porte ouverte à l'empressement. Vingt années de disette et, surtout, l'arrivée au pouvoir sportif de Jean Todt ont fait place à la méthode, à la rigueur et à la précision. `Les rapports rentrés par les ingénieurs moteur et châssis au terme de la semaine d'essais à Barcelone ont démontré que la F 2002 était rapide et fiable, explique le chef d'orchestre français. Nous avons donc décidé d'envoyer un exemplaire au Brésil. C'est celui dont Luca Badoer a effectué le shakedown dimanche matin à Fiorano. La voiture est destinée à Michael Schumacher qui disposera d'une F 2001 comme mulet.´

On le voit, le hasard et la prise de risques inutiles affichée encore récemment par ses concurrents (on songe essentiellement à McLaren ces dernières années) ne sont plus de mise chez Ferrari où chaque pas en avant est soigneusement calculé. En prenant le temps pour introduire sa nouvelle monoplace en compétition, la marque au cheval cabré a instauré une nouvelle politique sportive.

`Elle peut gagner au Brésil´

Combien de points, en effet, de nombreuses écuries n'ont pas laissé sur le bitume des premiers Grands Prix de la saison en tenant, coûte que coûte, à faire rouler d'emblée leur nouveau modèle au départ de la saison? Entamée généralement avant l'été, la construction d'une nouvelle voiture prend un temps incompressible. Malgré ses moyens illimités, Ferrari aura mis... neuf mois pour enfanter sa nouvelle F 2002. Et, en attribuant la seule F 2002 disponible à Michael Schumacher dès le week-end prochain, la Scuderia semble souligner que son bébé est très bien né. Une confiance partagée par le quadruple champion du monde allemand.

`J'étais déjà très confiant pour la victoire au Brésil, a confié hier Michael Schumacher. Aujourd'hui, je le suis plus encore. Car, je n'ai pas peur de l'affirmer, cette F 2002 est plus rapide que la F 2001.´

Distancée au Championnat du Monde des constructeurs par Williams-BMW, auteur d'un retentissant doublé en Malaisie, la Scuderia Ferrari joue donc gagnant. Et si la F 2002 ne s'avère être qu'un trompe- l'oeil, le châssis de l'an dernier nettement amélioré pourrait encore très bien faire l'affaire.

Rubens Barrichello le sait mieux que quiconque. Pour son Grand Prix à domicile, le pilote brésilien, longtemps leader à Sepang avant d'abandonner sur casse moteur, n'aura pas à se soucier de problèmes de jeunesse du nouveau modèle.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be