Schumacher: un cigare, et c'est reparti !

St. L.
Schumacher: un cigare, et c'est reparti !
©EPA

Schumacher s'est offert ce petit plaisir avant de penser à l'avenir

MAGNY-COURS `Ce n'est pas vraiment un secret mais ne le dites pas car je suis un modèle pour les petits enfants, à qui je dis de ne pas fumer´, lança Michael Schumacher avant de quitter le circuit qui a fait de lui l'égal de Fangio. Le pilote allemand faisait référence à son habitude de s'offrir un bon cigare chaque fois qu'il remporte une victoire. Mine de rien, cela fait quand même 61 dérapages en 10 ans !

A peine ce rituel accompli, avec quelques coupes de champagne pour arroser le tout, le `plus grand champion automobile de tous les temps´ a toutefois recommencé à être la machine à gagner qu'il n'est pas près d'arrêter d'être. `Je veux un pack de six´, titrait le quotidien britannique Sun hier matin en imaginant ce que Schumi aurait pu dire à sa femme Corinna en rentrant à la maison. Il est, en effet, évident que, même s'il feint de ne pas se préoccuper du record de Fangio, Michael Schumacher n'a désormais plus qu'une seule idée en tête: remporter un sixième titre mondial, histoire de ne pas laisser ce `bon vieux Fangio´ a égalité avec lui sur les tablettes de la Formule 1. Même s'il est évident que le pilote Ferrari roule avant tout pour le plaisir, celui procuré par toutes ces victoires est sans doute un des plus importants. Finalement, le seul record qu'il risque de ne pas battre au cours de sa carrière est celui des pole positions d'Ayrton Senna. Avec 46 unités contre 65 pour le regretté champion brésilien, il aura du mal à battre ce dernier dans cet exercice.

Les exploits du Colombien en qualifications tombent d'ailleurs à point nommé pour nous rappeler que, même si le titre est joué et bien joué, la saison est loin d'être finie. Plus personne ne pensant à la couronne mondiale, les explications vont pouvoir être franches et tous les gros bras n'auront plus qu'un seul objectif: la victoire. Et si Schumacher devrait assez facilement battre son propre record (et celui de Mansell) de 9 succès en une seule saison (il en compte déjà 8!), il est loin d'être dit qu'il remportera toutes les courses. Sans l'huile du moteur de McNish, Raikkonen aurait imposé sa McLaren à la régulière ce week-end. Preuve que la concurrence progresse et que Michelin a trouvé une gomme capable de concurrencer les Bridgestone des Ferrari. Cette fin de championnat risque donc d'être aussi passionnante que la course de dimanche dernier!

© Les Sports 2002

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be