`Pour me réveiller´

O. d.W.


Un cadeau peu discret

BUDAPEST Si Michael Schumacher a accepté de ne pas embêter cette fois son petit équipier et de lui laisser mordre tranquillement sa maigre part du gâteau, il ne l'a pas fait de manière très discrète. Comme en milieu de semaine lorsqu'il adressa un chèque d'un million d'euros aux victimes des inondations de la ville de Dresde, Schumi n'a pas caché sa bonne oeuvre. En restant durant 55 tours dans l'ombre de son équipier sans jamais lui mettre la moindre pression puis, après le deuxième ravitaillement, en prenant un peu de recul afin de pouvoir signer d'un coup un nouveau record du tour, 7 dixièmes plus vite que le futur vainqueur à qui il reprit subitement plus de trois secondes en un tour. Une performance qui, produite lors des opérations de ravitaillement, lui aurait sans doute permis de prendre la tête. `Mais ce n'était pas mon intention, indiqua clairement Michael. Ma priorité aujourd'hui est d'aider à mon tour mon équipier Rubens à décrocher le titre de vice-champion. Cela implique que je ne peux pas lui prendre de points. Quand cela sera sécurisé, on pourra à nouveau s'amuser.´

Mais pourquoi ce soudain sursaut alors que les deux Ferrari évoluaient en pilotage automatique ? Pour nous réveiller? `Non, pour me réveiller moi-même! J'avais du mal à me concentrer à Silverstone, Rubens m'avait fait le coup. Il avait réalisé le record du tour alors que les positions étaient figées.´

© Les Sports 2002

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be