Dossier D'Ambrosio: Vigneron : “Ras-le-bol de la frilosité belge”

Interview > Olivier de Wilde
Dossier D'Ambrosio: Vigneron : “Ras-le-bol de la frilosité belge”
©Photo News

Le commentateur des Grands Prix Gaëtan Vigneron défend la cause D’Ambrosio

Commentateur des 325 derniers Grands Prix diffusés en direct sur la RTBF, présentateur régulier du Week-end Sportif , Gaëtan Vigneron défend, à longueur de journées, la cause d’un Belge en Formule 1.

Gaëtan, la présence de Jérôme D’Ambrosio en F1 a-t-elle boosté les audiences des GP ?

“Honnêtement, non. Pour attirer le grand public généraliste, il faudra attendre qu’il soit en mesure de marquer des points. Des 14e, 16e, 17e ou 19e places n’intéressent pas les non-initiés.”

Comment jugez-vous sa saison ?

“Il a fait du très bon boulot avec le matériel mis à sa disposition. Tout le monde sait bien que la Virgin est une monoplace de queue de peloton. Heureusement, il a devancé son expérimenté équipier Timo Glock à plusieurs reprises. Et cela, même si on ne peut pas trop le dire, avec du matériel souvent inférieur. Il faut savoir analyser les choses. Tout le monde a dit de Ricciardo qu’il était un des grands espoirs de la F1, le futur remplaçant de Webber chez Red Bull. Mais il n’a pas fait mieux que Jérôme chez HRT. Il faut savoir remettre les résultats en perspectives.”

Quel message voudriez-vous adresser aux patrons de grandes sociétés belges ?

“Tout d’abord, je voudrais préciser que je ferais la même chose pour Baguette, Vanthoor ou un autre s’il était en F1. Je suis très déçu du manque d’enthousiasme généré par Jérôme dans notre pays. Car combien comptons-nous aujourd’hui de sportifs luttant à l’échelon mondial ? Pour moi, il y a Gilbert, les Borlée, Clijsters et Jérôme. Et je ne suis pas certain que Gilbert soit mondialement plus connu que D’Ambrosio. Je peux comprendre que beaucoup de gens n’aiment pas la F1 ou les sports mécaniques. Mais on ne peut nier qu’il s’agit d’un événement mondial. Même si l’on considère que c’est du business, Jérôme offre la possibilité de s’exposer sur un des plus grands marchés internationaux. Pourquoi croyez-vous que la Russie, les États-Unis, la Chine, les Émirats, tous veulent être en F1 ? Sont-ils tous fous ? Et nous, petite Belgique, avons la chance de posséder un GP et un pilote, mais nous ne les soutenons pas assez. Si c’est comme cela, alors il valait mieux faire de Francorchamps un Walibi ou un cinéma.”

Les politiciens ne le soutiennent pas assez non plus ?

“Non. J’en ai marre de cette frilosité. La Belgique, comme d’habitude, manque d’envergure. La F1 est trop grande à mes yeux pour nos petits esprits souvent étroits et mesquins. Nos autorités ont peur de se mouiller. On se cache derrière des arguments écologiques. Mais savez-vous que Roland-Garros, la caravane du Tour de France ou un seul vol pour le Brésil polluent plus que toute la saison de F1 ? Ou alors c’est le manque de budget. Mais combien de millions dépense-t-on pour le passage durant trois jours du Tour chez nous ou a-t-on dépensé pour le dossier de la Coupe du Monde de foot ? Alors pourquoi pas pour un pilote de F1, pour exister sur la carte du monde avec un ambassadeur du sport belge ?”



© La Dernière Heure 2011


Tous les résultats de la Formule1 en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be