D'Ambrosio nommé 3e pilote de Lotus

Olivier de Wilde (avec Belga)
D'Ambrosio nommé 3e pilote de Lotus
©Photonews

Faut-il le regretter ? Pas sûr


BRUXELLES L'écurie Lotus (ex-Renault) de Formule 1 a annoncé officiellement, mardi dans un communiqué, la nomination au poste de 3e pilote en 2012 de notre compatriote Jérôme D'Ambrosio. Le Finlandais Kimi Raïkkonen, champion du monde en 2007, qui revient en F1 après deux années passées en rallyes, et le Français Romain Grosjean sont les pilotes titulaires.

D'Ambrosio, 26 ans, était pilote titulaire l'an dernier au sein de l'écurie Virgin. Il a disputé le 19 Grands Prix de 2011 signant ses meilleurs résultats avec des 14es places en Australie et au Canada. Il a terminé seize des dix-neuf courses.

Fin 2010, le Brabançon wallon avait intégré la F1 chez Virgin comme pilote de réserve participant à quatre séances d'essais du vendredi matin à Singapour, au Japon, en Corée du Sud et au Brésil avant de réaliser un excellent "Young driver test" qui lui avait permis de décrocher une place de pilote titulaire en 2011.

"C'est une super sentiment de rejoindre l'équipe Lotus de F1" a déclaré D'Ambrosio dans le communiqué. "C'est un pas passionnant en avant dans ma carrière. J'ai disputé une saison entière dans une petite équipe où j'ai eu l'occasion d'apprendre beaucoup sur le Formule 1. Maintenant, j'ai l'occasion de travailler avec une des écuries de pointe avec un grand potentiel pour mon développement futur. Bien sûr, j'aimerais courir, mais courir avec une équipe de pointe. Être associé à Lotus devrait m'être très bénéfique d'où ce choix. Je ne pouvais pas me permettre de le laisser passer."

Faut-il le regretter ? Pas sûr. Rouler à n’importe quel prix, dans la plus mauvaise monoplace du plateau, aurait plutôt tendance à discréditer un pilote qui s’en est sorti avec les honneurs face à Timo Glock pour ses débuts en F1 chez Virgin. Comme d’autres pour qui HRT n’était même pas une option, JDA a donc préféré oublier cette piste pour l’instant. Un bon choix pour le futur.

Pour faire rebondir sa carrière et revenir plus fort en 2013, mieux vaut sans doute un poste de troisième pilote dans une écurie de milieu de grille que d’aller s’enterrer à prix d’or pour une nouvelle saison de galère chez les Espagnols avec une étiquette de pilote payant .

© La Dernière Heure 2012


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be