La 3e étoile de Schumacher

Olivier de Wilde
La 3e étoile de Schumacher
©Photonews

Mercedes a présenté hier sa W03, Schumi échouant à 8 dixièmes de la RB8 de Vettel

BARCELONE Avec la Marussia d’un Charles Pic toujours aussi larguée, Mercedes était, hier à Barcelone, la dernière écurie à présenter sa F1 2012 avant la reprise des essais hivernaux.

Une W03 qui, extérieurement, n’a rien d’exceptionnel hormis ce vilain nez cassé défigurant toutes les nouvelles voitures à l’exception de la McLaren.

“Nous avions pas mal innové l’an dernier et nous en avons tiré les leçons,” explique son concepteur, Ross Brawn. “Cette F1 n’a rien de révolutionnaire. C’est une évolution de l’auto 2011 sur laquelle on a soigné les détails, très sophistiquée. J’espère qu’on pourra en être fier.”

Pas vraiment inquiet de devoir démarrer le développement une dizaine de jours après ses petits camarades, Nico Rosberg se fixe des objectifs trop raisonnables pour la troisième saison du seul réel constructeur s’investissant encore en F1 avec Fiat : “Je compte bien terminer à nouveau devant mon équipier. Nous devons nous rapprocher de Red Bull, McLaren et Ferrari.”

Personne n’ose déclarer qu’il est grand temps de se mêler à la lutte en tête et de revendiquer la victoire pour éviter que Mercedes aussi ne quitte la F1.

“J’ai assisté à de nombreuses présentations et toutes les voitures ne m’ont pas donné un aussi bon feeling. On a déjà eu l’occasion d’effectuer 350 km ici dimanche dernier et je dois dire que la W03 est bien née,” s’enthousiasme un Michael Schumacher qui, à 43 ans, souhaite toujours renouer avec le succès. “J’ai hâte d’être au premier GP. Je sais quel serait le meilleur remerciement pour tous ces gens à l’usine qui ont œuvré à la réalisation de ma nouvelle monture.”

Sixièmes à l’issue de la première journée collective sur le circuit Catalunya, le septuple champion du monde et sa troisième étoile ont concédé ce mardi 8 gros dixièmes à la Red Bull RB8 d’un Sebastian Vettel qui tentera de parcourir aujour- d’hui la distance d’un GP.

Force India (2e à 175 millièmes avec Hulk ) et Toro Rosso (4e) ont confirmé leur bond en avant.

On ne peut pas en dire autant de la Ferrari de Fernando Alonso, les aficionados espérant que la Scuderia cache simplement son jeu.

Quant à la Lotus E20, après avoir créé la sensation à Jerez, elle n’a bouclé que sept tours avant que Romain Grosjean, victime d’un mauvais châssis, ne soit cloué au stand.



© La Dernière Heure 2012

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be