F1: La France d'accord pour l'alternance avec Spa-Francorchamps

F1: La France d'accord pour l'alternance avec Spa-Francorchamps
©PIRARD

La Belgique paye actuellement 22,5 millions d'euros par saison pour organiser son Grand Prix

BRUXELLES La France est prête à organiser un Grand Prix de Formule 1 en alternance avec la Belgique à partir de 2013, a annoncé mercredi à la radio RMC le ministre des Sports français, David Douillet. "Nous attendons désormais la position de nos amis belges", a déclaré l'ancien judoka.

"J'ai indiqué à Bernie Ecclestone (le détenteur des droits commerciaux de la F1, ndlr) que nous étions prêts. Nous avons fait notre tour de table financier sur lequel il est d'accord. Le projet est de faire une alternance entre le (circuit du) Castellet et Spa", précise le ministre.

La partie belge tarde à donner son accord, a indiqué l'ex-double champion olympique. "Ils ont des contraintes par rapport à un contrat qui les lie encore à Bernie Ecclestone pour l'utilisation du circuit (il leur reste un an de contrat, ndlr). Il faut qu'ils s'arrangent entre eux."

A l'heure actuelle, la Belgique paye 22,5 millions d'euros par saison pour organiser son Grand Prix, rapportait RMC la semaine passée. Une somme que ni la Belgique, ni la France n'est désormais en mesure de mettre sur la table, même une année sur deux. Les deux parties disposeraient d'une enveloppe maximale d'un peu plus de 15 millions d'euros par course.

Si Bernie Ecclestone continue de se montrer gourmand, tant la France que la Belgique risquent de perdre leur rendez-vous au calendrier mondial. Selon l'un des collaborateurs du ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt, une avancée significative pourrait avoir lieu au mois de mars.

Deux autres courses actuellement au calendrier demeurent incertaines pour les années à venir: Bahrein et Austin (Etats-Unis).

© La Dernière Heure 2012

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be