La grille 2013 se complète

O. d.W.
La grille 2013 se complète
©AP

Avec les récentes nominations de Pic et de Gutierrez, le tableau prend forme

LONDRES La saison 2012 à peine achevée que l’on pense déjà à 2013. Hormis chez Lotus où l’on se pose légitimement des questions concernant Romain Grosjean (voir texte ci-contre), les teams de pointe ont déjà confirmé leur duo.

Pas de changement chez les deux premières écuries du Championnat constructeurs avec la reconduction, sans doute cette fois pour la dernière année, des paires Vettel-Webber chez Red Bull et Alonso-Massa chez Ferrari.

Cela a par contre bougé derrière avec le départ de Lewis Hamilton de l’écurie McLaren où il est né et son remplacement par le jeune Mexicain Sergio Perez qui n’en a plus touchée une depuis l’annonce de son transfert de chez Sauber. Quant au Britannique, assurément l’un des trois plus talentueux du plateau, il remplacera le retraité Schumi chez Mercedes aux côtés de son ami Nico Rosberg.

Passée près de sa première victoire au Brésil, Force India n’a toujours officialisé aucun de ses pilotes pour la prochaine saison. Mais on sait que l’Écossais Paul Di Resta devrait rester et que Nico Hulkenberg s’en va chez Sauber où il fera équipe avec le rookie Esteban Gutierrez.

Qui prendra la place de l’Allemand, l’un des meilleurs baquets encore vacants ? Ils sont nombreux sur le coup. Avec l’argent de papa et l’avantage d’un an de test pour Pirelli, Jaime Alguersuari semble le mieux placé. Mais on évoque aussi le possible retour d’Adrian Sutil, l’éventuelle nomination du pilote d’essais Jules Bianchi (vice-champion en FR3.5), voire l’arrivée de Kamui Kobayashi.

Si Toro Rosso continuera à faire confiance à ses deux jeunes recrues 2012, Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne, Frank Williams est confronté à un cruel dilemme avec trois pilotes pour deux baquets : Pastor Maldonado lui a apporté une victoire et des millions de pétro-dollars, Bruno Senna un nom et de la nostalgie. Mais ce sont deux gaffeurs et il veut aussi donner sa chance au prometteur Finlandais Valterri Bottas.

Chez Caterham, le méritant Charles Pic est le dernier signataire. Les millions qu’ont rapporté la 11e place de Petrov au Brésil, synonyme de dixième place chez les constructeurs, permettront-ils au Russe de sauver sa tête, de garder l’actionnaire de Air Asia Heikki Kovalainen ou de proposer un volant bon marché à un bon jeune pilote ?

Le beau papa de Giedo Van de Garde serait prêt à débourser les 7 millions requis, mais le Néerlandais n’est pas un top pilote.

Chez Marussia, la perte de la 10e place constructeurs est une catastrophe qui pourrait contrecarrer les plans du rookie britannique Max Chilton pressenti comme le futur équipier de Timo Glock. Petrov trouvera-t-il plus d’arguments pour rejoindre ses compatriotes un an avant l’arrivée de la F1 à Sotchi ?

Enfin, on peut se demander si HRT sera encore sur la grille à Melbourne le 17 mars prochain. L’écurie espagnole est à vendre. On dit des Chinois intéressés. En attendant Pedro de la Rosa et Narain Karthikeyan sont à la recherche d’un nouveau volant. Sans doute plus en F1...



© La Dernière Heure 2012

Tous les résultats de la Formule1 en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be