Button: "une compétition féroce"

Olivier de Wilde
Button: "une compétition féroce"
©Photonews

Triple vainqueur en Australie, Jenson Button a hâte que la saison débute


MELBOURNE Cette fois, on y est. Aux antipodes de la froideur européenne, le soleil australien illumine le paddock de Melbourne, théâtre traditionnel du premier Grand Prix de F1 de la saison qui se courra dimanche.

Red Bull et le régional de l’étape, Mark Webber, ont lancé la semaine de motor show dans les rues de Sydney. Et les Monster Girls ont encore fait monter la température d’un cran, hier, dans une pitlane où les teams terminent de s’installer.

Demain, ce sera déjà le premier briefing de la saison. Avant les premiers essais libres de vendredi. Mais il faudra sans doute attendre la qualification de samedi après midi (7h du matin chez nous) pour voir un peu plus clair sur la véritable hiérarchie d’une saison s’annonçant incroyablement serrée et donc très ouverte. La stabilité des règlements techniques et l’introduction de nouvelles gommes Pirelli, plus performantes mais moins endurantes, favoriseront encore plus le spectacle.

“Un des aspects fascinants de la F1, c’est de voir à quel point tout recommence à zéro chaque hiver”, explique Jenson Button, lauréat du premier GP 2012 ici-même mais aussi de la dernière course en date au Brésil. “Vous pouvez connaître de très mauvais essais hivernaux et découvrir que vous êtes compétitif dès la première course ou à l’inverse, impressionner durant l’hiver et être complètement perdu à Melbourne.”

Le playboy britannique lui-même ne sait pas où situer la nouvelle McLaren MP4-28, fort évoluée par rapport à la monoplace de l’an dernier. “Cette année, je pense qu’aucune équipe n’a une idée précise de la hiérarchie”, poursuit le champion 2009. “Les essais de présaison ont été particulièrement durs à analyser. Il est impossible de prédire qui possède aujourd’hui la meilleure voiture.”

Entre les champions Red Bull que certains voient en difficulté, une Ferrari F138 bien née, des Lotus bien dorées, une McLaren cachant son jeu (avec la nouvelle pépite mexicaine Pérez) et des Mercedes créant la sensation à Barcelone, c’est la bouteille à l’encre. Sans parler d’éventuelles surprises de Williams, Sauber ou Force India. “Le début d’une nouvelle saison est toujours une période excitante,” conclut, avec enthousiasme, le nouveau leader de McLaren. “J’ai vécu de belles expériences autour de l’Albert Park où j’ai déjà gagné trois fois. J’adore la ville de Melbourne.

Il n’y a pas meilleur endroit au monde pour démarrer ce qui sera certainement un Championnat férocement compétitif. J’ai hâte de voir les feux s’éteindre.”

Les millions d’amateurs de F1 aussi...


© La Dernière Heure 2013


Tous les résultats de la Formule1 en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be