Lewis Hamilton: "Les bons pneus, au bon moment"

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), vainqueur dimanche de son 3e Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, a confié ensuite que, "pour la première fois" de sa carrière, il avait choisi "les bons pneus, au bon moment".

AFP
Lewis Hamilton: "Les bons pneus, au bon moment"
©AFP

P

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), vainqueur dimanche de son 3e Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, a confié ensuite que, "pour la première fois" de sa carrière, il avait choisi "les bons pneus, au bon moment".

Qu'est-ce qui s'est passé au départ, quand vous vous êtes fait surprendre par les Williams ?

 "Vous savez quoi? J'adore la course... Alors quand ces gars m'ont dépassé au départ, je me suis dit: +Yeah, c'est parti! Ca va être une belle course+. Ce qui était bien aussi, c'est que j'étais encore devant mon coéquipier, bien sûr. Mon embrayage a bien fonctionné, cette fois-ci, mais je n'avais pas une bonne adhérence au départ. C'était pareil pour Nico (Rosberg), et ça a rendu cette course plus excitante, pour les nombreux fans qui sont venus ici cette semaine".

Qu'est-ce qui vous a incité à faire ce 2e arrêt au stand, au 44e tour, avant tout le monde, pour mettre des pneus intermédiaires ?

"J'ai dit à mon équipe que mes pneus étaient fichus et qu'il était temps de les changer. Je leur ai dit que j'allais rentrer au stand, à ce tour-là. Et c'était la bonne décision. Pour la première fois de ma carrière, j'ai fait le bon choix de pneus, au bon moment. Je voyais bien qu'il y avait des gouttes de pluie sur ma visière, qu'il fallait rester sur la piste le plus longtemps possible, mais quand c'est devenu vraiment mouillé et que ça commençait à glisser, j'avais de quoi m'inquiéter, donc je savais qu'il fallait rentrer tout de suite au stand (pour changer de pneus)".

Qu'est-ce que ça vous fait de gagner encore à Silverstone et de voir votre nom sur ce trophée, à côté de Jim Clark et Nigel Mansell ?

"Je suis tellement heureux que vous ne pouvez pas imaginer. Il faut que je me pince, je n'arrive pas à y croire. J'étais au bord des larmes pendant le dernier tour, je voulais juste arriver au bout. Je veux remercier tous ces fans qui m'ont soutenu ce week-end. Je les voyais à chaque tour, dans le coin de ma visière, et ils m'ont donné la force. C'est un grand plaisir pour moi de faire partie de l'histoire du sport automobile britannique. Je regarde ce trophée et je sais que dans très longtemps, quand ma carrière sera finie, mon nom sera encore écrit dessus. Je suis fier pour ma famille. Maintenant, j'ai envie de faire la fête".


Tous les résultats de la Formule1 en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be